Alice à Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alice à Paris
Auteur Caroline Quine
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Littérature d'enfance et de jeunesse
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Mystery of the 99 Steps
Éditeur Grosset & Dunlap
Collection Nancy Drew Mystery Stories
Date de parution 1966
Version française
Traducteur Anne Joba
Éditeur Hachette
Collection Idéal-Bibliothèque
Lieu de parution Paris
Date de parution 1968
Illustrateur Albert Chazelle
Couverture Albert Chazelle
Nombre de pages 186
Série Alice
Chronologie

Alice à Paris (titre orignal : The Mystery of the 99 Steps, littéralement : Le Mystère des 99 marches) est le quarante-troisième[1] roman de la série américaine Alice (Nancy Drew en VO) écrit par Caroline Quine, nom de plume collectif de plusieurs auteurs. L'auteur de ce roman est Harriet Adams.

Aux États-Unis, le roman a été publié pour la première fois en 1966 par Grosset et Dunlap, New York. En France, il a paru pour la première fois en 1968 chez Hachette dans la collection Idéal-Bibliothèque sous le no 340. Il n'a plus été réédité en France depuis 1987.

Résumé[modifier | modifier le code]

Madame Blair, d'origine française, demande à Alice de retrouver l'origine du cauchemar qui la hante depuis des années et dans lequel elle se voit, petite-fille, face à un escalier de quatre-vingt-dix-neuf marches dans lequel quelqu’un la précipite. Madame Blair avait récemment reçu une lettre de menace signée "Monsieur Neuf" lui interdisant de parler à quiconque des 99 marches. D'autre part, l'avoué James Roy, père d'Alice, s'occupe d'une affaire concernant un riche industriel français qui, pour une raison inexplicable, s'est mis à fermer ses usines les unes après les autres, et semble sous l'emprise d'une grande frayeur. Avec ses fidèles amies Bess et Marion, Alice, ainsi que James Roy, se rendent en France, à Paris, pour y chercher la clef de ces deux mystères…

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Alice Roy, dix-huit ans, blonde, détective amateur, fille de l'avoué James Roy, orpheline de mère.
  • James Roy, avoué de renom, père d'Alice Roy, veuf.
  • Bess Taylor, jeune fille blonde et rondelette, une des meilleures amies d'Alice.
  • Marion Webb, jeune fille brune et sportive, cousine germaine de Bess Taylor et une des meilleures amies d'Alice.
  • Sarah Berny[2], la fidèle gouvernante des Roy, qui a élevé Alice à la mort de sa mère.
  • M. et Mme Tardy, un couple français de Paris.
  • Catherine et Monique Tardy, filles des Tardy.
  • Josette Blair, tante de Catherine et Monique Tardy.
  • Charles Leblanc-Dujey, un industriel français, client de James Roy.
  • Henri Durant, jeune étudiant français.
  • Monsieur Neuf, malfaiteur français.
  • Jim Stick, malfaiteur.
  • Claude Aubert, malfaiteur français.
  • Louis Aubert, frère de Claude Aubert, chimiste.
  • Lucile Manon, vieille dame, ancienne gouvernante de Josette Blair.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • 1973 — Hachette, collection Bibliothèque verte, cartonné, texte légèrement abrégé. Nouvelle couverture d'Albert Chazelle. Traduit par Anne Joba. 19 chapitres. 190 p.
  • 1983 — Hachette, Bibliothèque verte (série hachurée)[3], cartonné, texte légèrement abrégé. Couverture de Joseph Sheldon, illustrations intérieures d'Albert Chazelle. Traduit par Anne Joba.
  • 1984 — Hachette, Bibliothèque verte (série hachurée)[3], cartonné, texte légèrement abrégé. Couverture de Philippe Daure, illustrations intérieures d'Albert Chazelle. Traduit par Anne Joba. 20 chapitres. 190 p.

Remarque[modifier | modifier le code]

  • Le personnage récurrent de Ned Nickerson ne figure pas dans le roman, chose rare depuis sa première apparition en 1932 dans Alice et le Carnet vert.

Sources[modifier | modifier le code]

Ouvrages
  • Armelle Leroy, Le Club des Cinq, Fantômette, Oui-Oui et les autres : Les grandes séries des Bibliothèques Rose et Verte, Hors Collection, , 110 p. (ISBN 2258067537)
  • André-François Ruaud et Xavier Mauméjean, Le Dico des héros, Éditions Les Moutons électriques, coll. « Bibliothèque rouge », (présentation en ligne)
  • (en) David Farah, Farah's Guide, Farah's Books, , 556 p. (ISBN 0963994980), « France »
Sites Internet

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon l'ordre de parution aux États-Unis.
  2. Le patronyme de Sarah est rarement précisé dans les cinquante premiers romans de la série. Il figure ici à la page 11 (et à la page 8 dans les éditions de la collection Bibliothèque verte).
  3. a et b Collection dite "striée", en référence aux traits en diagonale qui figurent sur le dos.