Alibée Féry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alibée Féry
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Alibée Féry, ou Athanase Alibée Féry, (1818-1896) est un dramaturge, poète, romancier, essayiste et conteur haïtien.

Alibée Féry est né le à Jérémie, chef-lieu situé dans la péninsule de Tiburon. Il est le fils de Jacques Honoré Féry, trésorier de l'État (né en 1796) et de Elmire Payas, fille du général Payas et propriétaire de la sucrerie Kanon à Jérémie. Il est le seul garçon parmi sept sœurs[1].

Il débuta comme employé du Trésor grâce à son père.

Politique[modifier | modifier le code]

En 1842, lors de la proclamation du "Manifeste de Praslin" du 1erseptembre 1842, il participe au côté d'Alain Clérie à l'insurrection conduite par le général Charles Rivière Hérard qui renversera la dictature du président Jean-Pierre Boyer en avril 1843. Alibée Féry gagnera le titre de "général".

Littérature[modifier | modifier le code]

Alibée Féry fut le premier écrivain haïtien à mettre par écrit les contes populaires et traditionnels de Bouqui et Malice et à conter leurs aventures.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Essais Littéraires (essai), imprimerie Robin, 1876, in-12, publié en 4 fascicules.
  • Bouqui et Malice (contes)
  • Fils du Chasseur (conte)
  • Les Bluettes (poésie)
  • Les Echantillons (roman)
  • Les Esquisses (roman historique)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Edmond Laforest, Sabre et plume ou Vie et œuvre d'Alibée Féry, Port-au-Prince, 1909.

Liens externes[modifier | modifier le code]