Ali Wong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ali Wong
Description de cette image, également commentée ci-après
Ali Wong en 2013.
Nom de naissance Alexandra Wong
Naissance (37 ans)
San Francisco, Drapeau de la Californie Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Humoriste
Scénariste
Séries notables American Housewife
Site internet (en) https://www.aliwong.com/

Alexandra Wong, née le à San Francisco (Californie, États-Unis), est une actrice et humoriste américaine. Elle est connue pour ses stand-ups Baby Cobra et Hard Knock Wife sur Netflix, ainsi que ses rôles à la télévision dans American Housewife, Are You There, Chelsea?, Inside Amy Schumer, et Black Box. Elle a également écrit pour les trois premières saisons de la sitcom Bienvenue chez les Huang. En 2019, elle tient le rôle principal dans Always Be My Maybe aux côtés de Randall Park, avec qui elle est également productrice et scénariste du film.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wong est née le dans le quartier de Pacific Heights à San Francisco, en Californie[1],[2]. Son père, Adolphus Wong, est un médecin anesthésiste-réanimateur américain originaire de Chine qui travailla pour Kaiser Permanente pendant 30 ans[3],[4]. Sa mère, Tam « Tammy » Wong, a émigré aux États-Unis depuis Hué, dans le centre du Viêt Nam[5]. Elle est la cadette d'une famille de quatre enfants[1],[6].

En 2000, Wong est diplômée de la San Francisco University High School[7]. En 2004, elle obtient un baccalauréat en arts à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA), où elle s'est spécialisée en études américano-asiatiques. À l’UCLA, membre de la compagnie de théâtre LCC de l’université, Wong se découvre un amour pour la scène[8].

Après avoir obtenu son diplôme universitaire à l’âge de 23 ans, Wong essaye le stand-up pour la première fois au comedy club Brainwash Cafe, puis déménage à New York peu de temps après pour poursuivre ses études en comédie. À New York, elle se produira jusqu’à neuf fois par nuit[9].

En 2011, le magazine Variety la nomme l’une des « 10 comiques à surveiller »[10]. Elle est invitée peu de temps après au The Tonight Show, au John Oliver's New York Stand-Up Show, et au Comedy Underground Show de Dave Attell. Elle joue également dans la série NBC Are You There, Chelsea?[11]. Elle apparaît ensuite dans Best Week Ever sur VH1 et Hey Girl sur MTV en 2013. Elle joue dans Savage d’Oliver Stone, aux côtés de Benicio del Toro et Salma Hayek[2].

En 2014, Wong joue le rôle du Dr Lina Larc dans la série dramatique médicale d’ABC Black Box, avec Kelly Reilly et Vanessa Redgrave[12],[13]. Elle a depuis joué dans plusieurs épisodes d’Inside Amy Schumer et est scénariste sur Bienvenue chez les Huang depuis 2014[14].

Pour la fête des Mères de 2016, Netflix diffuse un spectacle stand-up de Wong enregistré en au théâtre Neptune à Seattle, alors que Wong était enceinte de 7 mois de son premier enfant[6],[9],[15],[16],[17].

Le , Wong prend la parole lors de la cérémonie d’ouverture de la New York Fashion Week[18]. Le mois suivant, Wong commence à jouer comme actrice principale dans la sitcom d’ABC American Housewife.

Le , le deuxième spectacle de Wong sur Netflix, Hard Knock Wife, est diffusé. Il a été enregistré à la fin du mois de au Winter Garden Theatre de Toronto alors qu’elle était enceinte de 7 mois de son deuxième enfant[19],[20],[21].

Wong joue aux côtés de Randall Park dans le film Always Be My Maybe distribué par Netflix en 2019, réalisé par Nahnatchka Khan et écrit par Wong, Park et Michael Golamco[22]. Le film est une comédie romantique inspirée de Quand Harry rencontre Sally[23]. Wong prête également sa voix au personnage principal de Bertie dans la sitcom animée pour adultes Tuca & Bertie diffusée sur de Netflix[24],[25]. En , Wong présente son troisième one-woman-show au Tabernacle à Atlanta[26].

Spectacles[modifier | modifier le code]

Baby Cobra[modifier | modifier le code]

Ali Wong enregistre son spectacle comique Baby Cobra en , alors enceinte de 7 mois. Il est diffusé au printemps 2016, le jour de la fête des Mères, par Netflix. Le titre du spectacle vient de la pose de yoga favorite de l’humoriste[27]. C’est l’une des rares artistes à monter sur scène enceintes, une pratique initiée par Joan Rivers en 1967, suivie par Amy Poehler en 2008, Beyoncé en 2011, ou encore Alicia Keys aux MTV Europe Music Awards en 2014[28]. Elle y parle des clichés sur l’attirance sexuelle des hommes asiatiques, des double standards de la parentalité, des injonctions faites aux femmes enceintes, et plaisante sur sa fausse couche[27],[29],[30],[31],[32].

Hard Knock Wife[modifier | modifier le code]

Wong enregistre son second spectacle comique pour Netflix, Hard Knock Wife, à la fin du mois de au Winter Garden Theatre de Toronto. Comme le premier, elle y est enceinte de 7 mois, et le spectacle est également diffusé le jour de la fête des Mères le de l’année suivante[29],[33]. Elle y reprend des thèmes de son premier spectacle, et détaille « l’enfer » de la maternité : la charge mentale, l’allaitement, et les préjugés sexistes. Elle parle de également l’anxiété liée au succès acquis avec son premier spectacle[32],[34].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

  • 2019 : Always Be My Maybe de Nahnatchka Khan

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Ali Wong, « Discoveries Terrible and Magnificent » [PDF], sur Asian American Studies 116. UCLA, (consulté le 8 mai 2016)
  2. a et b (en) « Black Box: Ali Wong. Lina Lark on ABC's "Black Box" » (version du 2 février 2014 sur l'Internet Archive), sur ABC Television
  3. (en) « Adolphus Wong Obituary », sur legacy.com
  4. (en) Kimberly Yam, « Ali Wong Shares Just How Incredibly Supportive Her Father Was Of Her Career », (consulté le 1er juillet 2019)
  5. (en) « Adolphus A Wong mentioned in the record of Adolphus A Wong and Tam T Nguyen », sur FamilySearch (consulté le 8 mai 2016)
  6. a et b (en) Marc Maron, « Episode 704 - Ali Wong », sur WTF with Marc Maron Podcast, (consulté le 9 mai 2016)
  7. (en) « San Francisco University High School Podcasts: IV. Ali Wong (1:02.45) Adorably Inappropriate », sur San Francisco University High School (consulté le 9 mai 2016)
  8. (en) « Ali Wong: Q&A », sur LCC Theatre Company at UCLA (consulté le 8 mai 2016)
  9. a et b (en) Sahra Vang Nguyen, « Off Color: Ali Wong on Nepotism, Network TV, and Becoming a New Mom », NBC News, (consulté le 9 mai 2016)
  10. (en) Justin Shady, « Ali Wong: Spitfire standup embraces dark », sur Variety.com, (consulté le 29 janvier 2014)
  11. (en) Nellie Andreeva, « Ali Wong Joins New NBC Comedy 'Are You There Vodka' As Regular », sur Deadline Hollywood, (consulté le 29 janvier 2014)
  12. (en) Nellie Andreeva, « ABC Series 'The Black Box' Adds Trio », sur Deadline Hollywood, (consulté le 29 janvier 2014)
  13. (en) Amanda Kondolojy, « ABC Announces Premiere Dates for 'Black Box' & 'Dancing With the Stars' + 'Mind Games' Replaces 'Killer Women' », sur TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2014)
  14. (en) Scott Collins, « 'Fresh Off the Boat' writer Eddie Huang slams ABC comedy hit », Los Angeles Times, (consulté le 9 mai 2016)
  15. (en) Jesse David Fox, « Appreciating Ali Wong's Powerful Pregnancy Joke in Baby Cobra », sur Vulture, (consulté le 10 mai 2016)
  16. (en) Brianna Kovan, « Ali Wong Did a One-Hour Comedy Special While Seven Months Pregnant, DGAF », ELLE, (consulté le 10 mai 2016)
  17. (en) Abbey White, « Ali Wong's Got Bite in This First Look at Her Netflix Comedy Special, Baby Cobra », Paste, (consulté le 9 mai 2016)
  18. (en) « Opening Ceremony's Funny, Political Show Redeemed Fashion Week », sur The Cut (consulté le 16 octobre 2016)
  19. (en) « Ali Wong: Hard Knock Wife », sur www.netflix.com (consulté le 13 mai 2018)
  20. (en) Jay Karas, « Ali Wong: Hard Knock Wife », (consulté le 13 mai 2018)
  21. « Stand-up : l'hilarante Ali Wong remet le couvert », Libération, (consulté le 1er juillet 2019)
  22. « Critique : Always Be My Maybe », sur cine-asie.fr, (consulté le 1er juillet 2019)
  23. (en) « Ali Wong Posts Inspirational Message About ‘Always Be My Maybe’ Director Nahnatchka Khan To Instagram », sur inquisitr.com, (consulté le 4 juillet 2019)
  24. (en) « Ali Wong adjusting to newfound fame », sur gulfnews.com, (consulté le 1er juillet 2019)
  25. (en) Alison Herman, « Ali Wong, Vertically Integrated Netflix Star », sur theringer.com, (consulté le 1er juillet 2019)
  26. (en) Rodney Ho, « REVIEW: Ali Wong - not pregnant - brings the raunch with joyous bile at Atlanta’s Tabernacle », sur ajc.com, (consulté le 1er juillet 2019)
  27. a et b (en) Hadley Freeman, « Ali Wong: 'Being able to joke about my miscarriage was a relief' », The Guardian, (consulté le 1er juillet 2019)
  28. (en) « Times Pregnant Women Stole the Show », sur The Cut, (consulté le 1er juillet 2019)
  29. a et b (en) Jason Zinoman, « The Strategic Mind of Ali Wong », The New York Times, (consulté le 1er juillet 2019)
  30. (en) Michelle Ruiz, « Ali Wong on Baby Cobra, the Netflix Comedy Special Everyone’s Talking About », Vogue, (consulté le 1er juillet 2019)
  31. « Ali Wong: Baby Cobra », sur Sens Critique (consulté le 1er juillet 2019)
  32. a et b Didier Lestrade, « Vous voulez être à niveau question racisme? Regardez du stand-up », sur Slate.fr, (consulté le 1er juillet 2019)
  33. (en) Andrew Husband, « 'Ali Wong: Hard Knock Wife' Presents A New Gold Standard For Comedy », Forbes, (consulté le 2 juillet 2019)
  34. Pierre Langlais, Sébastien Mauge et Samuel Douhaire, « A voir sur Netflix : le spectacle d’Ali Wong et la deuxième saison de “13 Reasons Why” », Télérama, (consulté le 1er juillet 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :