Ali Magoudi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ali Magoudi
Portrait de Ali Magoudi
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité Française
Thématique
Profession Écrivain et psychanalysteVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Prix Ève-Delacroix ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Ali Magoudi, né le à Paris, est un psychanalyste et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ali Magoudi est né le à Paris. Son père, Abdelkader Magoudi, né en 1903 dans l'Oranais, est algérien, et sa mère, Eugenia, est polonaise : ils se rencontrent en Pologne. À la fin de l'année 1945 (après la Seconde guerre mondiale), le couple quitte la Pologne et s'installe à Paris[1].

Prix[modifier | modifier le code]

  • Lauréat du « Prix Botul » (2005).
  • En 2011, il reçoit pour son roman Un sujet français le prix Eve Delacroix 2012 de l'Académie française[2].
  • En 2011, il fait partie de la sélection 2011 du prix Goncourt[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Approche psychanalytique des toxicomanes, avec Caroline Ferbos, PUF, 1986
  • François Mitterrand. Portrait total, avec Pierre Jouve, Carrère, 1986
  • Jacques Chirac. Portrait total, avec Pierre Jouve, Carrère, 1987
  • Comment choisir son psychanalyste, sous le pseudonyme de Oreste Saint-Drôme, Le Seuil, « Point-virgule » no 48, 1987
  • Comment se débarrasser de son psychanalyste. 15 scénarios possibles, plus un, sous le pseudonyme de Oreste Saint-Drôme, Le Seuil, « Point-virgule » no 59, 1988
  • Les Dits et les non-dits de Jean-Marie Le Pen. Enquête et psychanalyse, avec Pierre Jouve, La Découverte, 1988
  • Le Ronfleur apprivoisé. Petite encyclopédie pratique à l'usage des ronchopates et de leurs victimes, sous le pseudonyme de Oreste Saint-Drôme, Le Seuil, 1989
  • Comment cultiver son petit écolier, sous le pseudonyme de Oreste Saint-Drôme, La Découverte, 1990, 2001 ; L.G.F., no 13827, 1995
  • Quand l’homme civilise le temps, La Découverte, 1992
  • Comment se débarrasser de ses parents… sans crime, ni châtiment, sous le pseudonyme de Oreste Saint-Drôme, La Découverte, 1992
  • Dictionnaire inespéré de 55 termes visités par Jacques Lacan, sous le pseudonyme de Oreste Saint-Drôme, Le Seuil, 1989
  • La Lettre fantôme, Minuit, 1996 (sur La Disparition, roman de Georges Perec)
  • Comment choisir son philosophe, avec Frédéric Pagès, sous le pseudonyme de Oreste Saint-Drôme, La Découverte, 2000
  • Manifeste pour une Europe souveraine, avec Jérôme Monod, Odile Jacob, 1999
  • Le Monde d’Ali. Comment fait-on une psychanalyse quand on est Polonais, chirurgien, arabe, élevé dans le Sentier, Albin Michel, 2004
  • Les Rendez-vous. La psychanalyse de François Mitterrand, Maren Sell, 2005, rééd. 2011
  • J'vais vous dire un truc... : Les plus belles déclarations de Nicolas Sarkozy, La Découverte, 2009
  • Un sujet français, Albin Michel, 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Delaroche, « Ali Magoudi rend hommage à un père trop secret », sur lexpress.fr, (consulté le )
  2. a et b « Ali Magoudi », sur albin-michel.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]