Ali Fassi-Fihri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ali Fassi-Fihri
Naissance
Kénitra, Maroc
Nationalité Drapeau : Maroc Marocain
Pays de résidence Maroc
Diplôme
Doctorat En énergétique
Profession
Haut fonctionnaire de l'État
Ascendants
Conjoint
Famille

Ali Fassi-Fihri, né le à Kenitra (Maroc). Il était directeur général de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), établissement public qui a été créé à la suite du regroupement de l'Office national de l'eau potable (ONEP) et de l'Office national d'électricité (ONE), du 4 Octobre 2012 au 24 Octobre 2017, et il fut aussi président de la Fédération royale marocaine de football (2009-2014).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 22 février 1955 à Kénitra, il grandit à Rabat jusqu’à l’obtention du baccalauréat puis part en France pour des études supérieures scientifiques couronnées par un Doctorat en Énergétique à Paris VIIAix Marseille III.

Il commence sa carrière, en 1983, comme enseignant chercheur à l’École Nationale des Mines de Rabat où il a été le Chef du Laboratoire d’Énergétique Solaire. De 1988 à 1991, il a fait un passage par le secteur privé où il a été Directeur Général du Bureau d’Ingénierie SIGMA TECH, spécialisé dans le domaine de l’énergie pour ensuite revenir au secteur public avec sa nomination en 1991 en tant que Directeur Général du Centre de Développement des Énergies Renouvelables (CDER).

En 1994, il est désigné membre du Comité de Direction de l’Office National d’Électricité (ONE). Nommé Directeur Général Adjoint de l’ONE, il est chargé du Développement et des Programmes. Il pilotera en particulier le Projet de Jorf Lasfar, premier projet en BOT (Built Operate & Transfer) au Maroc ainsi que le Projet du Parc Éolien de Koudia Al Baïda. À ce titre, il a été le négociateur principal des accords de projets et responsable de l’ensemble des processus ayant mené à leurs conclusions. Il conduira également le programme d'électrification rurale généralisé.

Fort de son expertise et de sa large expérience, il est désigné Membre du Comité d’experts (11 membres) sur l’Énergie créé par les pays du G8 au sommet d’Okinawa pour conseiller la conférence des Chefs d’État.

En février 2001, il est nommé par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Directeur Général de l’Office National de l’Eau Potable (ONEP) . Il mettra en œuvre la nouvelle stratégie de cet Office basée sur la généralisation de l'accès à l'eau potable en milieu rural, la sécurisation de l'alimentation des villes marocaines, et la prise en charge de la problématique de l'assainissement liquide. Puis, le 14 novembre 2008, il est nommé Directeur Général de l’Office National d’Électricité (ONE) cumulant les deux responsabilités afin de conduire la fusion des deux entités. Il participe, à ce titre, à la mise en œuvre de la vision royale en matière de transition énergétique qui permettra au Maroc d’atteindre en 2020 un taux de 42 % de couverture des besoins électriques par le moyen d’énergies renouvelables. Il sera également Président du Conseil de surveillance de MASEN en charge du projet solaire marocain.

Il est membre de plusieurs instances nationales et internationales. Il a été élu à ce titre en 2001 puis réélu en janvier 2006 Président de l’AMEPA (Association Marocaine de l’Eau Potable et de l’Assainissement). Il a été également élu en mars 2006 puis réélu en mars 2009 Gouverneur au Conseil Mondial de l’Eau. Il est aussi membre du comité permanent du Grand Prix Hassan II de l’eau qui est une initiative commune du Conseil Mondial de l’Eau et du Royaume du Maroc. A Nairobi, le 20 Février 2016, il a été élu Président de l'Union Africaine de l'Eau . Ali Fassi Fihri est membre du Comité de Soutien Permanent de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, administrateur de la Fondation Mohamed VI pour l’Environnement placée sous la présidence effective de SAR la Princesse Lalla Hasnaa, membre du comité stratégique de l’Institut d’Analyse Économique et des Études Prospectives (IEAPS) de l’Université AL AKHAWAYN à Ifrane, membre du comité exécutif de l’IWA (International Water Association). Il a été le Président du Congrès de l’IWA tenu à Marrakech du 19 au 24 septembre 2004. . Il a été également Président du Comité Maghrébin de l'Électricité (Comelec) de 2013 à Décembre 2015.

Sur le plan sportif, il a été Président du Comité Directeur du Club des Électriciens et vice-président à plusieurs reprises du Wydad Athletic Club (WAC), équipe phare de Casablanca. Il a, par ailleurs, fait partie, en 2000, du comité de candidature du Maroc à l’organisation de la coupe du monde de football 2006.

En 2008, il est désigné membre du Comité Directeur du Fath Union Sport (FUS) et Président de la commission de gestion de la section football. En juillet 2009, il a été élu Président de la section football du ) FUS pour un mandat de quatre ans.

Le 16 avril 2009, il a été élu président de la Fédération Royale Marocaine de Football fonction occupée jusqu'au début de 2014

Le 4 octobre 2012, il est nommé directeur général de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), établissement public regroupant les anciens offices ONEP et ONE. En 2010, il est désigné comme président du Conseil de Surveillance de Masen (Moroccan Agency for Solar Energy).

Ali Fassi Fihri a été décoré par feu SM Hassan II le 3 mars 1998 Chevalier de l’Ordre du Trône puis décoré par SM le Roi Mohammed VI , le 20 janvier 2006, Officier de l’Ordre du Trône.

Il est Officier dans l'Ordre National du Mérite de la République Française, Commandeur dans l'Ordre Civil du Mérite du Royaume d'Espagne, et Commandeur dans l'Ordre National du Mérite de l'Etoile Equatoriale de la République du Gabon