Ali Eid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Liban
Cet article est une ébauche concernant le Liban.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (mars 2011).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Ali Eid]] dans les articles relatifs au sujet.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article biographique nécessite des références supplémentaires pour vérification (octobre 2014).

Améliorez cet article en ajoutant des sources sûres. Toute information controversée sans source ou d'une source de mauvaise qualité à propos d'une personne vivante doit être supprimée immédiatement, en particulier si celle-ci est potentiellement diffamatoire. Pour une aide complémentaire consultez également Wikipédia:Notoriété des personnes.

Ali Eid
Ali Eid 2008.JPG

Ali Eid en 2008.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
DamasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Ali Youssef Eid
Nationalité
Formation
Autres informations
Parti politique
Parti démocratique arabe (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ali Youssef Eid, né le à Tripoli au Liban et mort le à Damas[1], est un homme politique alaouite libanais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est nommé député alaouite de Tripoli en 1991, avant d'être élu à ce même poste en 1992. Il est battu en 1996, en 2000 et en 2005.

Ali Eid est le président d'un petit parti politique, le Parti démocrate arabe, fondé par Rifaat al-Assad.

Durant la guerre civile, Eid et son parti étaient prosyriens. Il s'éloigne un peu de Damas, sans pour autant rejoindre l'opposition anti-syrienne au milieu des années 1990 quand le pouvoir syrien lui préfère un rival pour la députation, mais il s'en rapproche à nouveau vers 2005, pour faire face à l'influence grandissante de Saad Hariri sur la communauté alaouite du Nord-Liban.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le chef du PAD, Ali Eid, est décédé », sur L'Orient-Le Jour (consulté le 26 décembre 2015)