Ali Ben Youssef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ali Ben Youssef (1083- ) (arabe : علي بن يوسف) est le fils de Youssef Ibn Tachfin, appartenant à la dynastie berbère des Almoravides. Il succède à son père en 1106 pour régner pendant 37 ans, soit jusqu'à sa mort en 1143.

Il possède en Afrique une partie du Maghreb, dont le Maroc et la Mauritanie, une partie du Mali et du Sénégal actuels ainsi que l'est de l'Algérie, et en Europe une grande partie de la péninsule ibérique (Al-Andalus), actuellement l'Andalousie, la région de Valence, une partie de l'Aragon et de la Catalogne. À la fin de son règne, sa puissance est ébranlée par les Almohades, qui lui enlèvent plusieurs provinces d'Afrique.

Il est connu dans l'histoire pour avoir vaincu au tout début de son règne, le 29 mai 1108, le roi Alphonse VI du Royaume de Castille et Léon lors de la bataille de Uclès à côté de Cuenca en Espagne actuelle. À la suite de celà, le fils du roi chrétien Sancho Alfonsez succomba.

Deux années plus tard, en 1110, il conquiert la Taifa de Saragosse au nord de l’Espagne par la main d'Abdelmalik ibn Mustain Imad al-Dawla de la dynastie des Hudites de Saragosse.

C'est lui qui fortifie la ville de Marrakech.

Précédé par Ali Ben Youssef Suivi par
Youssef Ibn Tachfin
Icone-Islam.svg Dynastie almoravide Transparent.gif
Tachfin Ben Ali