Algue verte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Algues vertes)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne les variétés d'algues. Pour le phénomène d'échouage des algues sur les plages, voir marée verte.
Algues vertes
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Algues vertes » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après

Caulerpa prolifera

Taxons concernés

Les algues vertes sont un ensemble d'algues dont les pigments photosynthétiques principaux sont les chlorophylles a et b. Comme leur nom l'indique, les algues vertes sont généralement de couleur verte.

Elles regroupent des organismes variés dont les tailles peuvent aller de quelques micromètres à plus d'un mètre et dont les aspects peuvent être très divers. Certaines algues vertes, les Streptophyta, sont à l'origine des plantes terrestres. Cette hypothèse serait confirmée par la présence de chlorophylle a et b dans les deux cas, ainsi qu'une ressemblance des différentes partie de la plante et de l'algue et des études phylogénétiques.

Les algues vertes ne forment pas un groupe évolutif complet et cohérent, elles sont représentées par différents taxons qui ne sont pas phylogénétiquement apparentés. L'origine et la date d'apparition des différents groupes d'algues vertes sont encore très discutées[1].

Certaines algues vertes sont défavorablement célèbres comme indicateurs des dérèglements de l'environnement causés par l'homme : ce sont par exemple les ulves impliquées dans l'extension des marées vertes ou la Caulerpa taxifolia, espèce tropicale qui envahit les fonds méditerranéens. Mais la plupart des espèces ne témoignent que de l'adaptation spécifique à certaines conditions naturelles, couvrant des types de milieux très diversifiés. Dans les eaux douces notamment, ce sont majoritairement des algues vertes qui sont présentes. Quelques espèces se sont également adaptées à la vie terrestre aérienne.

Tous les végétaux aquatiques de couleur verte ne sont cependant pas obligatoirement des algues vertes. Certaines espèces appartenant à d'autres groupes d'algues peuvent occasionnellement laisser transparaître une couleur verte dominante, mais aussi certaines plantes terrestres embryophytes sont retournées secondairement à l'eau.

Phylogénie et classifications[modifier | modifier le code]

On distingue actuellement les groupes suivants :

Positions phylogénétiques
des algues vertes

[voir]

─o Eucaryotes
  ├─o Unicontes
  │     (comprenant champignons, animaux métazoaires, etc.)
  └─o Bicontes
       └─o
            ├─o
            │  ├─o Excavobiontes
            │  │  ├─o Euglenobiontes
            │  │  │  ├─o Euglenophyceae 977 espèces
            │  │  │  └─o autres Euglenobiontes
            │  │  │           (non chlorophylliens)
            │  │  └─o autres Excavobiontes
            │  └─o Rhizariens
            │       ├─o Chlorarachniophyta 6 espèces
            │       └─o autres Rhizariens
            │               (comprenant notamment radiolaires,
            │                foraminifères, etc.)
            └─o
                 ├─o Archéoplastidiés
                 │  ├─o Glaucophytes ( = algues bleu-vert)
                 │  └─o Métabiontes
                 │       ├─o aRhodophytes ( = algues rouges)
                 │       └─o Chlorobiontes
                 │            ├─o Chlorophytes 3.726 espèces
                 │            └─o Streptophytes
                 │                 ├─o Chlorokybophyceae 1 espèce
                 │                 ├─o Klebsormidiophyceae 31 espèces
                 │                 ├─o Zygnematophyceae 1.580 espèces
                 │                 ├─o Chaetosphaeridiophyta 4 espèces
                 │                 ├─o Charophyceae 292 espèces
                 │                 ├─o Coleochaetales 14 espèces
                 │                 └─o Embryophytes( = végétaux terrestres)
                 └─o Chromoalvéolés
                          (comprenant notamment algues brunes, etc.)
 
Groupes contenant des algues vertes
Groupes d'algues vertes
Autres groupes

aLa position des Rhodophytes est discutée, notamment par Van de Peer & De Wachter (1997), Nozaki et al. (2003, 2005), Yoon et al. (2004) qui les rapprochent des Straménopiles dont font partie les algues brunes : voir Position phylogénétique des Rhodophyta dans l'arbre des Eucaryotes

Évolution[modifier | modifier le code]

Les algues rouges sont apparues il y a 1,2 à 1,4 milliards d'années, après les cyanobactéries (anciennement appelées algues bleues) qui ont précédemment provoqué, par l'action cumulée de la photosynthèse, le bouleversement planétaire appelé la Grande Oxydation. Elles ont profité des nouvelles conditions écologiques, notamment de l'apparition de la couche d'ozone stratosphérique qui filtre la plus grande partie du rayonnement solaire ultraviolet et qui protège de son effet biocide, pour occuper dans les océans une niche écologique proche de la surface. Cyanobactéries et algues rouges ont libéré par la photosynthèse une grande quantité d'oxygène qui a favorisé la formation de la couche d'ozone réduisant encore plus l'influence nocive des rayonnements solaire ultraviolets. Ce phénomène a permis aux algues vertes de s'installer dans une niche écologique encore plus proche de la surface[2].

Une lignée d'algues vertes, proche du groupe des charophytes a colonisé les terres émergées, donnant naissance aux embryophytes (i.e. les plantes terrestres). Lors de la baisse du niveau des océans, ces algues vertes évoluaient probalement en eau douce en étant capables de supporter des émersions temporaires grâce peut-être à une association symbiotique de type mycophycobiose qui permet de résister à la dessiccation[3].

Écologie[modifier | modifier le code]

Les algues vertes (comme toutes les algues) jouent un rôle majeur dans les cycles géobiologiques du carbone et de l'oxygène, mais aussi de l'azote.

Exemples d'algues vertes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les algues vertes (phylum Viridiplantae) sont-elles vieilles de deux milliards d'années ?
  2. René Pérez, Ces algues qui nous entourent, Éditions Quae, (lire en ligne), p. 31
  3. (en) Douglas E. Soltis, Pamela Soltis, J.J. Doyle, Molecular Systematics of Plants II : DNA Sequencing, Springer, , p. 530