Algemene Inlichtingen- en Veiligheidsdienst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Service Général de Renseignement et de Sécurité
Logo des services secrets néerlandais.
Logo des services secrets néerlandais.
Le siège de l'AIVD.
Le siège de l'AIVD.

Création 1947
Siège Zoetermeer, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Coordonnées 52° 03′ 47″ N 4° 29′ 16″ E / 52.062964, 4.48784252° 03′ 47″ N 4° 29′ 16″ E / 52.062964, 4.487842  
Ministre responsable Ronald Plasterk (Ministre de l'Intérieur)
Direction Rob Bertholee
Site web http://www.aivd.nl/
Précédent Bureau Nationale Veiligheid (BNV)

Le Algemene Inlichtingen- en Veiligheidsdienst (AIVD, Service Général de Renseignement et de Sécurité) est le service de renseignements extérieurs des Pays-Bas.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les services de l'AIVD repèrent les menaces non militaires pesant sur les Pays-Bas, mais collaborent avec les services secrets militaires néerlandais (MIVD). Les limites sont strictement cadrées pour l'AIVD par rapport au MIVD : l'agence civile doit se concentrer sur les élements non soutenus pas des gouvernements étrangers, et ne fait donc théoriquement pas de contre-espionnage. Il est cependant de son ressort la collecte d'information et la lutte conte les menaces terrotistes auquel le pays est exposé. L'AIVD est placée sous contrôles des divers organes exécutifs néerlandais et d'une commission parlementaire à la Seconde chambre. L'agence publie un rapport annuel de résultats opérationnels et budgétaires.

Opérations[modifier | modifier le code]

Renseignant le bloc ouest sur le bloc communiste durant la guerre froide, l'agence repère aujourd'hui majoritairement les menaces terroristes provenant du Moyen-Orient. Elle fut critiquée sur quelques missions, en lien notamment avec le dossier nucléaire pakistanais d'Abdul Qadeer Khan ou les assassinats de Pim Fortuyn et Vincent van Gogh, qu'elle n'a pas pu empêcher.

Compléments[modifier | modifier le code]