Alfredo Antonini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alfredo Antonini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
ClearwaterVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Domicile
États-Unis (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Distinction

Alfredo Antonini (MilanClearwater) est un chef d'orchestre et  compositeur italo-américain, actif sur la scène internationale de concert, ainsi que sur le réseau de radio et de télévision CBS dès les années 1930, jusqu'aux années 1970[1],[2],[3],[4]. En 1972, il reçoit un Emmy Award pour « for Outstanding Achievement in Religious Programming » à la télévision pour sa direction de la création de l'opéra d'Ezra Laderman, And David Wept (« Et David Pleura ») pour la chaîne de télévision CBS[5],[6],[7],[8]. En outre, il a reçu l'Ordre du mérite de la République italienne en 1980 [9],[10].

icône haut parleur Audio externe
Vous pouvez écouter Alfredo Antonini et Néstor Cháyres en train de jouer le bolero de Agustín Lara Granada en 1946 ici

Biographie[modifier | modifier le code]

Alfredo Antonini naît à Milan et suit ses études musicales au Conservatoire de Milan, en tant que disciple du légendaire chef d'orchestre italien, Arturo Toscanini. Il joue en tant qu'organiste et pianiste de l'Orchestre La Scala à Milan au cours des années 1920[11]. Il émigre aux États-Unis en 1929[12].

Pendant les années 1940, il se distingue comme un chef d'orchestre de plusieurs grands orchestres sur les radios du réseau CBS, avec notamment : le CBS Pan American Orchestra (1940-1949) dans le cadre de l'initiative diplomatie culturelle du Département d'État des États-Unis et du Bureau du Coordonnateur des Affaires Interaméricaines pendant la Seconde Guerre mondiale, le Columbia Concert Orchestra (1940-1949) et le CBS Symphony Orchestra[13],[14]. Ses interprétations avec l'Orchestre panaméricain CBS ont été remarquables pour avoir contribué à faire connaître la musique latino-américaine et le boléro mexicain à un large public aux États-Unis [13].

Il dirige également en direct à la radio, pour la populaire émission Viva America, sur le réseau CBS et La Cadena de las Americas (le réseau des Amériques), en collaboration avec des artistes tels que Néstor Mesta Cháyres (ténor Mexicain connu aussi comme « El Gitano De Mexico »), Terig Tucci (compositeur et arrangeur Argentin), Elsa Miranda (chanteur Portoricain), Juan Arvizu (tènor Mexicain) et John Serry Sr. (accordéoniste concertiste italo-américain)[15] , [16].

Carnegie Hall à New York Carnegie-hall-isaac-stern.

Il apparaît également avec Nestor Chayres, lors de la série de concerts Night of the Americas Concert au Carnegie Hall[17]. Ses spectacles avec le Carnegie Hall Pops Orchestra au Carnegie Hall, sont attendues par le public avec impatience[18],[19]. D'autres concerts en collaboration avec Juan Arvizu (El Troubador de las Americas) et le CBS Tipica Orchestra, pour l’Inter-America Music Fiesta également au Carnegie Hall, attire un grand succès[20],[21]. En 1946, Antonini a enregistré plusieurs chansons latino-américaines populaires sur l'album Latin American Music pour Alpha Records (catalogues # 12205A, 12205B, 12206A, 12206B). Les chansons incluses : Tres Palabras (Osvaldo Farrés), Caminito de Tu Casa (Julio Alberto Hernandez), Chapinita (Miguel Sandoval) and Noche De Ronda (Agustín Lara)[22],[23]. Critique des albums dans The New Records a salué ses talents de chef de file et a salué la collection comme l'un des meilleurs nouveaux albums de musique latino-américaine[24].

Plus tard, dans les années 1940, Antonini collabore avec la chanteuse Victoria Cordova et John Serry Sr. dans une série d'enregistrements pour Muzak, mettant en vedette des compositions populaires connues du public en Amérique du Nord et du Sud. Inclus parmi ces sélections musicales étaient: What a Difference a Day Made - Maria Grever, You Belong to My Heart - Agustín Lara, Siboney - Ernesto Lecuona, Amor - Gabriel Ruiz, Edelma Passilo - Terig Tucci, Say It Isn't So - Irving Berlin, How Deep Is the Ocean? - Irving Berlin and A Perfect Day - Carrie Jacobs-Bond[25],[26],[27],[28]. Il a également collaboré avec le groupe latin Los Panchos Trio dans un enregistrement de la célèbre danse chilienne La Palma pour les disques Pilotone (# P45-5067)[29]. De plus, il enregistre plusieurs chansons populaires pour les disques de Columbia avec le célèbre baryton d'opéra Carlo Morelli qui comprend: La Spagnola (# 17192-D) , Alma Mia (# 17192-D) Canta Il Mare (# 17263-D), Si Alguna Vez (# 17263-D)[30]. Parmi les autres collaborateurs figuraient: le ténor italien Nino Martini pour un enregistrement de la chanson populaire Amapola (Columbia, # 17202-D)[31] et le ténor mexicain Nestor Chayres pour un enregistrement de Granada (Agustín Lara, Decca, # 23770 A) [32]. En 1948, il enregistrement pour la radio, l'opéra miniature de Gian Carlo Menotti, Le Téléphone, avec Virginia Haskins et Thomas Pyle[33] et pour la télévision, en version raccourcie, The Medium[34].

En tant que directeur de la musique de la télévision CBS, dans les années 1950, Alfredo Antonini, joue un rôle dans la présentation d'un vaste programme de musique classique et d'opéra pour le grand public. Sa collaboration avec Julie Andrews, Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II, dans une production de Cinderella « Cendrillon » pour CBS, est acclamé par la critique en 1957 et diffusée en direct pour 107 millions de téléspectateurs[35]. Pendant cette décennie, il apparaît également en concert, avec divers divas de l'opéra, notamment les sopranos Eileen Farrell et Beverly Sills[36]. En 1957, Antonini devient directeur musical et chef d'orchestre du Tampa Philharmonic, en Floride[37].

City College de New York - Lewisohn Stadium, New York (1973)

Alfredo Antonini a également servi durant les années 1950, en tant que chef d'orchestre pour les populaires concerts d'été en plein air, tenus à l'historique Lewisohn Stadium, de New York. Il apparaît avec le New York Philharmonic Symphony Orchestra et l'orchestre du Lewisohn Stadium, au cours de la série de concerts intitulés Nuit italienne, qui attirent souvent des auditoires dépassant les 13 000 auditeurs. Ces spectacles mettant en avant des airs du répertoire italien d'opéra, avec la participation de grands chanteurs d'opéra, tels que : Jan Peerce, Eileen Farrell, Richard Tucker, Beverly Sills, Licia Albanese [38] et Robert Merrill [39],[40],[41],[42],[43],[44],[45],[46],[47],[48].

Au cours de la fin des années 1950 et début des années 1960, Antonini dirige l'Orchestre de CBS pour « American Musical Theater », une émission de télévision produite par le conseil d'éducation de New York (comme service public, avant la création du réseau de télévision publique) qui chronique l'évolution du théâtre musical en Amérique, devant un public d'étudiants des écoles secondaires. Parmi les invités, se sont succédé notamment : Richard Rodgers, John Bubbles (le créateur du rôle de Sportin' Life dans le Porgy and Bess de Gershwin) et bien d'autres. Il a également collaboré avec des solistes instrumentaux de premier plan au cours de cette période, y compris Benny Goodman en 1960 pour une performance du Concerto pour clarinette de Mozart au Lewisohn Stadium à New York[49].

En 1962, l'intérêt d'Antonini pour la diffusion des affaires publiques a émergé une fois de plus en collaboration avec la Première dame des États-Unis Jacqueline Kennedy, le réalisateur Franklin J. Schaffner et le journaliste Charles Collingwood de CBS News pour le documentaire télévisé révolutionnaire A Tour of the White House Avec Mme John F. Kennedy. Ce programme de télévision a été vu par 80 millions de personnes à travers le monde[50].

En 1964, Antonini apparaît comme chef d'orchestre de l'Orchestre Symphonique de CBS dans une adaptation acclamée de l'oratorio sacré d'Hector Berlioz, L'Enfance du Christ pour la télévision CBS. Ses solistes d'opéra comprenaient : Sherrill Milnes, Giorgio Tozzi, Ara Berberian, soutenu par la chorale des Camerata Singers[51]. À cette époque, il collabore également en tant que chef d'orchestre pour un épisode télévisé de The CBS Repertoire Workshop - Feliz Borinquen[52], qui a présenté les talents de ces artistes portoricain de premier plan comme : Martina Arroyo et Raul Davila[7].

En plus de diriger pour la radio WOR de New York, pendant les années 1940, il est chef invité de divers orchestres symphoniques à Chicago, Milwaukee, Oslo et au Chili dans les années 1950.

Philharmonic Hall - Lincoln Center
Avery Fisher Hall with Henry Moore scupture

En 1964, Antonini est chef invité de l'Orchestre philharmonique de New York au Philharmonic Hall lors d'un grand opéra concert-bénéfice qui en vedette l'art de Jan Peerce et Robert Merrill[53] et tout au long des années 1960, il poursuit sa collaboration avec les grands chanteurs d'opéra, tels le baryton  Robert Merrill et les ténors Jan Peerce et Franco Corelli, dans divers concerts de gala[54]. Il se produit également avec Roberta Peters au Lewisohn Stadium au City College, pour un auditoire de milliers de personnes[55].

En 1971, Antonini excelle à nouveau comme directeur musical pour le réseau de télévision Columbia Broadcasting System. Il dirige la première présentation de l'opéra And David Wept (« Et David pleura ») par Ezra Laderman et remporte un Emmy Award « for Outstanding Achievement in Religious Programming » (1972). Antonini collabore à cette production avec plusieurs divas d'opéra. Les solistes comprennent : Rosalind Elias, Sherrill Milnes et Ara Berberian. Plusieurs années plus tard, en 1975, il s'est encore uni avec Berberian et la mezzo-soprano Elaine Bonazzi pour le film télévisé CBS - A Handful of Souls (Une Poignée d'âmes)[8],[56],[7],[57].

Les collaborations d'Antonini à CBS Television s'étendent au-delà du domaine de l'opéra pour inclure des personnalités éminentes de plusieurs professions dont : philanthropie — (John Davison Rockefeller III[58]) ; gouvernement — (Jacqueline Kennedy-Onassis[50]) ; journalisme — (Charles Collingwood[50],[58], Walter Cronkite[59],[60],[61], Daniel Shorr[60],[61]) ; art — (Henry Moore[58], Kenneth Clark[58]) ; danse — (Mary Hinkson[62]) ; drame — (John Alexander[63], Julie Andrews[64], Ingrid Bergman[65], Betty Comden[66], Henry Fonda[66], Jackie Gleason[66], Steven Hill[67], Ron Holgate[68], Celeste Holm[63], Richard Kiley[69], Howard Lindsay[64], Michael Redgrave[70]) et la scène de concert — (Charles Anthony[62], John Browning[71]).

L'héritage musical d'Alfredo Antonini est conservé sur plusieurs enregistrements microsillon qui reflètent son intérêt pour le répertoire symphonique, la musique populaire d'Amérique latine et le grand opéra. Il a enregistré pour le label Coral Records, Columbia Masterworks et Sesac Recordings.

Décès[modifier | modifier le code]

En 1983, Alfredo Antonini est décédé à Clearwater, en Floride, à l'âge de 82 ans, au cours d'une opération du cœur. Il a été enterré au cimetière Sylvan Abbey Memorial Park à Clearwater. Son épouse Sandra et son fils lui ont survécu[72],[73],[74].

Compositions[modifier | modifier le code]

  • The Great City
  • Sarabande
  • Sicilian Rhapsody
  • Suite pour violoncelle et orchestre
  • Préludes pour orgue
  • Suite pour cordes
  • The United States of America, Circa 1790
  • Mambo Tropical

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Cinderella, chanteuse : Julie Andrews (, LP Columbia Masterworks OL5190 / Sony 88725 41696 2) (OCLC 173204246 et 829091014)
  • Aaron Copland/Hugo Weisgall/Alfredo Antonini - Twelve Poems of Emily Dickenson (1956, LP Columbia Masterwork ML5106)[75]
  • Atmosphère By Antonini - Alfredo Antonini and His Orchestra (1955, LP Coral Records LVA 9031) (OCLC 28704469)
  • American Fantasy, (LP, Sesac Recordings C-1103/1104, années 1950) (OCLC 56507206)
  • Romantic Classics (LP, Sesac Recordings, années 1950)
  • Songs from Sunny Italy - Richard Tucker with Alfredo Antonini Conducting the Columbia Concert Orchestra (1950, LP Columbia Masterworks ML 2155)[75]
  • Alfredo Antonini and His Orchestra - Dances of Latin America, (1950, LP London Records LPB.294)[75]
  • Alfredo Antonini & The Columbia Concert Orchestra, soloist Richard Tucker (45t, Columbia Masterworks A-1540, années 1950)[75]
  • Richard Tucker: Just For You with Alfredo Antonini and the Columbia Symphony Orchestra (45t, Columbia Masterworks: A-1619-1, années 1950)[75]
  • Nestor Chayres Singing Romantic Songs of Latin America, Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur - Néstor Cháyres (78t, Decca, années 1947) (LCCN 00726807)
  • Juan Arvizu, Troubador of the Americas, Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Juan Arvizu (78t, Columbia Records, années 1941) (LCCN 00728857),[76]
  • Latin American Music - Alfredo Antonini and Viva America Orchestra, Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Viva America Orchestra, Chanteur Elsa Miranda (78t, Alpha Records (#12205) , annèes 194?) (LCCN 00522350),[77]
  • Amapola (Joseph Lacalle), Chef d'orchestra Alfredo Antonini, Chanteur Nino Martini (78t, Columbia Masterworks #17202-D, années 1940)[78]
  • Bolero - No Me Lo Digas (Maria Grever), Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Nino Martini, (78t, Columbia 17202-D, années 1940) [79]
  • Nestor Chayres & Alfredo Antonini (78t, Decca 23770, années 1940)[75]
  • Granada (Agustin Lara), Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Nestor Chayres,(78t, Decca 23770 A, années 1946)[80]
  • Noche de Ronda (Maria Teressa Lara), Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Nestor Chayres, (78t, Decca 23770 B, années 1946))[81]
  • La Palma, Chef d' orchestre Alfredo Antonini, Chanteurs Los Panchos Trio,(78t, Pilotone P45 5067, années 194?)[82]
  • Rosa Negra, Chef d'orchestre Alfredo Antonini avec le Viva America Orchestra, (78t,Pilotone P45 5069 années 194?)[83]
  • Alfredo Antonini and The Viva America Orchestra - Chiqui, Chiqui, Cha/Caminito De Tu Casa(78t, Bosworth Music BA.251, années 1940)[75]
  • Alfredo Antonini & The Columbia Concert Orchestra, soliste: Richard Tucker (78t, Columbia Materworks, années 1940)
  • Music of the Americas (78t, Pilotone Album, années 1940)
  • La Spagnola (V. Di Chiara), Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Carlo Morelli, (78t, Columbia 17192-D, années 194?)[84]
  • Alma Mia (Maria Grever), Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Carlo Morelli,(78t, Columbia 17192-D, années 194?)[85]
  • Viva Sevilla! et Noche de Amor, Chef d 'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Juan Arvizu, (78t Columbia 36664, annèes 194?)[86]
  • Mi Sarape et Que Paso?, Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Juan Arvizu, (78t, Columbia 36665, années 194?)[87]
  • El Bigot de Tomas et De Donde?, Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Juan Arvizu, (78t, Columbia 36666, années 194?)[88]
  • Canta Il Marie (Mazzola) et Si Alguna Vez (Ponce), Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Carlo Morelli, (78t, Columbia 17263-D, années 1940?)[89]
  • Esta Noche Ha Pasado (Sabre Marrequin), Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Luis G. Roldan, (78t, Columbia 6201-x années 194?)[90]
  • Tres Palabras (Osvaldo Farres), Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Luis G. Roldan, (78t, Columbia 6201-x, années 194?)[91]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Une Poignée d'âmes (A Handful of Souls - Film TV, Chef d'orchestre)[7]
  • 1971 : Et David a pleuré (And David Wept - Film TV, Directeur de musique)[7]
  • 1967 : Gauguin à Tahiti : la Recherche de Paradis(Gauguin in Tahiti: The Search for Paradise - Film TV documentaire, Chef d'orchestre)[7]
  • 1967 : Les Nouveaux Vêtements de l'Empereur (The Emperor's New Clothes - Film TV, Chef d'orchestre)[7]
  • 1966 : Passeport pour l'oubli (Where the Spies Are - Film TV, Chef d'orchestre)[7]
  • 1965 : Rapport CBS (CBS Reports - Film TV documentaire, Chef d'orchestre)[7]
  • 1965 : Jacques et le Haricot Magique (Jack and the Beanstalk - Film TV, Chef d'orchestre)[7]
  • 1965 : Pinocchio (Film TV, Chef d'orchestre)[7]
  • 1964 : L'enfance du Christ (Film TV, Chef d'orchestre)[7]
  • 1964 : Atelier Répertoire CBS (CBS Repertoire Workshop - (Séries Télévisées, Chef d'orchestre)[7]
  • 1964 : Le Vingtième siècle (The Twentieth Century - Film TV Documentaire, Directeur de la musique)[7]
  • 1962 : Arias et Arabesques (Arias and Arabesques - Film TV, Chef d'orchestre)[7]
  • 1962 : Cabeza de Vaca (Film TV, Chef d'orchestre)[7]
A Tour of the White House with Mrs. John F. Kennedy (1962)
Jacqueline Kennedy et
Charles Collingwood (1962)
Charles Collingwood murrow27s boys
  • 1962 : Une Visite de la Maison Blanche (A Tour of the White House- TV documentaire, Directeur de la musique)[7]
  • 1961 : Vingt-Quatre heures dans la vie d'une femme (Twenty-Four Hours in a Woman's Life - Film TV, Chef d'orchestre)[7]
  • 1961 : Et sur Terre, Paix (And On Earth, Peace - Film TV, Compositeur)[7]
  • 1960 : Festival de la musique de printemps : Solistes Américains (Spring Festival of Music: American Soloists - Film TV, lui-même)[7]
  • 1960 : Le Bon Homme (The Right Man - Film TV, Chef d'orchestre )[7]
  • 1960 : The Fabulous Fifties (The Fabulous Fifties - TV Documentaire, Directeur de la musique)[7]
  • 1958 : L'Incroyable Turc (The Incredible Turk - TV Documentaire, Chef d'orchestre)[7]
  • 1957 : Les Sept Arts Animés (The Seven Lively Arts - Séries télévisées, Directeur de la musique)[7]
  • 1957 : Puissance Aérienne (Air Power - TV Documentaire, Directeur de musique)[7]
  • 1957 : Cendrillon (Cinderella - Présentation spéciale pour la télévision, Directeur de la musique)[7]
  • 1957 : Studio One (série télévisée) (Studio One in Hollywood - Séries télévisées, Directeur de la musique)[7]
  • 1952 : Le spectacle Jane Froman (The Jane Froman Show - Séries télévisées, Chef d'orchestre)[7]
  • 1920 : Le Cabinet du Dr Caligari (The Cabinet of Dr. Caligari - Film TV, Compositeur[7]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Emmy Award pour Performance Exceptionnelle dans la Programmation Religieuse (1972)[7],[37]
  • Prix pour le Service Distingué à la Musique de l'Association Nationale des Compositeurs et Chefs d'orchestre Américains[12],[37]
  • Titre de Commendatore par le Président Italien (1977) [92] , [93]

Associations professionnelles[modifier | modifier le code]

  • Société Américaine des Compositeurs, Auteurs et Éditeurs ASCAP (1948)[7]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Alfredo Antonini » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) The New York Times, 2 juillet 1948, p. 24.
  2. (en) The New York Times, 5 octobre 1948, p. 30.
  3. (en) The New York Times, 25 avril 1957, p. 34.
  4. (en) The New York Times, 12 février 1960, p. 22.
  5. (en) « Obituaries: Conductor Alfredo Antonini » [PDF], Central Opera Service Bulletin, Vol. 25, No. 2, sur Central Opera Service Bulletin, Vol. 25, No. 2, winter–spring 1984.
  6. (en) And David Wept (1971) Award sur l’Internet Movie Database
  7. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad et ae (en) Alfredo Antonini sur l’Internet Movie Database
  8. a et b (en) And David Wept (1971) sur l’Internet Movie Database
  9. (it)Presidenza della Republica - Alfredo Antonini et Grande Ufficiale Ordine al Merito della Repubblica Italiana sur quirinale.it
  10. The Globe and Mail -Italian Maestro Dies During Surgery, Toronto, Ontario, Canada 5 Novembre 1983, p. E 5 Alfredo Antonini nécrologie sur Proquest.com(en)
  11. (en) The New Records. Latin American Music - Alfredo Antonini and Viva America orchestra H. Royer Smith Co., Philadelphia, PA, Vol. 14, No. 8 octobre 1946, P. 6-7 Latin American Music - Alfredo Antonini et Viva America Orchestra critique d'un album et une brève biographie d'Antonini sur The New Records 8 octobre 1946 p. 6-7 sur archive.org
  12. a et b (en) Alfredo Antonini sur findagrave.com.
  13. a et b (en) Media Sound & Culture in Latin America & the Caribbean. Editors- Bronfman, Alejandra & Wood, Andrew Grant. University of Pittsburg Press, Pittsburg, PA, USA, 2012, p. 48-49 Alfredo Antonini et L'Orchestre Panaméricain de la CBS sur books.google.com Voir p. 48-49
  14. (en) Anthony, Edwin D. Records of the Office of Inter-American Affairs. National Archives and Record Services - General Services Administration Washington D.C., 1937 p. 1-8, p. 25-26 Library of Congress Catalog No. 73-600146 Archives du Bureau des Affaires Interaméricaines - Division de la radio aux Archives Nationales des États-Unison sur www.archives.gov
  15. (en) The New York Times, 9 juin 1946, p. 49.
  16. (en)Media Sound & Culture in Latin America. Éditeurs: Bronfman, Alejanda & Wood, Andrew Grant. University of Pittsburg Press, Pittsburg, PA, USA, 2012, p. 49 (ISBN 978-0-8229-6187-1) books.google.com Voir p. 49
  17. (en) The New York Times, 12 mai 1946, p. 42.
  18. (en) The New York Times, 17 mai 1947, p. 8.
  19. (en) The New York Times, 4 mai 1950, p. 37.
  20. (en) The New York Times, 27 octobre 1941, p. 21.
  21. (en) The New York Times, 1er février 1942 p. D2.
  22. (en) Billboard. Advanced Record Releases - Alfredo Antonini and Viva America Orchestra, New York, Le Volume. 58 Nombre 14, 6 avril 1946, p. 34 et p. 130 Latin American Music - Alfredo Antonini et Viva America Orchestra dans Billboard sur books.google.com
  23. (en)Latin American Music - Alfredo Antonini et Viva America Orchestra enregistrement sonore au catalogue en ligne de la Library of Congress sur Catalog.loc.govLatin American Music au catalogue en ligne de la Library of Congress catalog.loc.gov
  24. (en)The New Records. Latin American Music - Alfredo Antonini and Viva America Orchestra H. Royer Smith Co., Philadelphia, PA,le Volume 14, Nombre 8 octobre 1946, p. 6-7 Latin American Music - Alfredo Antonini et Viva America Orchestra critique de l'album dansThe New Records p. 6-7 sur archive.org
  25. (en) "Victoria Cordova" et Alfredo Antonini Orchestra - enregistrement sonore pour Muzak archivé dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque du Congrès à catalog.loc.gov
  26. (en)"Victoria Cordova" et Alfredo Antonini Orcehatra - enregistrement sonore pour Muzak archivé dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque du Congrès à catalog.loc.gov
  27. (en)"Victoria Cordova" et Alfredo Antonini Orchestra - enregistrement sonore pour Muzak archivé dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque du Congrès à catalog.loc.gov
  28. (en)"Victoria Cordova" aet Alfredo Antonini Orchestra - enregistrement sonore pour Muzak archivé dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque du Congrès à catalog.loc.gov
  29. (en)La Palma et Rosa Negra - La Palma interprété par Los Panchos Trio et Alfredo Antonini et l'Orchestre de Viva America sur archive.org
  30. (en)Chanteur Chef d'orchestre Alfredo Antonini et Chanteur Carlo Morelli sur archive.org
  31. (en)Amapola interprété par Nino Martini et Alfredo Antonini sur archive.org
  32. (en)Granada interprété par Nestor Chayres et Alfredo Antonini sur archive.org
  33. (OCLC 49249426)
  34. [vidéo] The Medium (1948) sur YouTube
  35. (en) The New York Times, 31 mars 1957, p. 106.
  36. (en) The New York Times, 9 juillet 1956, p. 26.
  37. a b et c (en) Nécrologie (5 novembre 1983) sur nytimes.com.
  38. (en)Stadium Concerts Review - Stadium Symphony Orchestra, Herald Square Press, Le Volume XLII, Nombre 1, 22 juin 1959. p. 17 Stadium Concerts Review programme de Licia Albanese, Alfredo Antonini, Richard Tucker et The New York Philharmonic le 25 juin 1959 p. 17 sur nyphil.org
  39. (en) The New York Times, 24 juillet 1950, p. 26.
  40. (en) The New York Times, 11 juillet 1952, p. 13.
  41. (en) The New York Times, 18 juillet 1952, p. 10.
  42. (en) The New York Times, 20 juillet 1953, p. 14.
  43. (en) The New York Times, 10 juillet 1954, p. 6.
  44. (en) The New York Times, 12 juin 1955, p. X7.
  45. (en) The New York Times, 14 mai 1958, p. 36.
  46. (en) The New York Times, 30 juillet 1958, p. 19.
  47. (en) The New York Times, 6 mai 1959, p. 48.
  48. (en) The New York Times, 14 mai 1959, p. 29.
  49. (en) Stern, Jonathan. Music for the (American) People: The Concerts at Lewisohn Stadium, 1922-1964, The City University of New York (CUNY) Gaduate Center, New Uork 2009, p. 204-205 Alfredo Antonini chef d'orchestre et Benny Goodman à Lewisohn Stadium New York City sur acadmicworks.cuny.edu
  50. a b et c (en) A Tour of the White House (1962) sur l’Internet Movie Database
  51. (en) L'enfance du Christ (1964) sur l’Internet Movie Database
  52. (en) CBS Repertoire Workshop (1964) sur l’Internet Movie Database
  53. (en) The New York Times, 6 décembre 1964, p. 114.
  54. (en) The New York Times, 14 novembre 1965, p. 101.
  55. (en) The New York Times, 30 juillet 1962, p. 14.
  56. (en) Ezra Laderman, 1924 – 2015 sur milkenarchive.org
  57. (en) A Handful of Souls (1975) sur l’Internet Movie Database
  58. a b c et d (en) CBS Reports : Henry Moore: Man of Form (1965) sur l’Internet Movie Database
  59. (en) Air Power sur l’Internet Movie Database
  60. a et b (en) The Plots Against Hitler (1964) sur l’Internet Movie Database
  61. a et b (en) The Plots Against Hitler, part 2 sur l’Internet Movie Database
  62. a et b (en) Arias and Arabesques (1962) sur l’Internet Movie Database
  63. a et b (en) The Right Man (1960) sur l’Internet Movie Database
  64. a et b (en) Cinderella (1957) sur l’Internet Movie Database
  65. (en) Twenty-Four Hours in a Woman's Life (1961) sur l’Internet Movie Database
  66. a b et c (en) The Fabulous Fifties (1960) sur l’Internet Movie Database
  67. (en) The Seven Lively Arts sur l’Internet Movie Database
  68. (en) Cabeza de Vaca (1962) sur l’Internet Movie Database
  69. (en) The Landlady's Daughter (1956) sur l’Internet Movie Database
  70. (en) Gauguin in Tahiti: The Search for Paradise (1967) sur l’Internet Movie Database
  71. (en) Spring Festival of Music: American Soloists (1960) sur l’Internet Movie Database
  72. (en)The New York Times - Obiturary - Alfredo Antonini 5 Novembre 1983 Alfredo Antonini nécrologie sur nytimes.com
  73. The Globe and Mail -Italian Maestro Dies During Surgery, Toronto, Ontario, Canada 5 Novembre 1983, p. E 5 Alfredo Antonini nécrologie sur Proquest.com(en)
  74. https://www.findagrave.com/memorial/45078083
  75. a b c d e f et g (en) Alfredo Antonini sur Discogs
  76. (en)Juan Arvizu, Troubador of the Americas Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Juan Arvizu avec le CBS Tipica Orchestre sur archive.org
  77. (en)Billboard. Advanced Record Releases - Alfredo Antonini and Viva America Orchestra, New York, le Volume 58 No. 14, 6 Avril 1946, p. 34 et p. 130 Latin American Music - Alfredo Antonini and Viva America Orchestra - Alfredo Antonini et Viva America Orchestre dans Billboard sur books.google.com
  78. (en)Amapola Chanteur Nino Martini avec le Alfredo Antonini Orchestre sur archive.org
  79. (en)Bolero - No Me Lo Digas, Chanteur Nino Martini avec le Alfredo Antonini Ochestra sur archive.org
  80. (en)Granada, Chanteur Nestor Chayres avec le Alfredo Antonini Orchestre sur archive.org
  81. (en)Noche de Ronda, Chanteur Nestor Chayres avec le Alfredo Antonini Ochestre sur archive.org
  82. (en)La Palma,Chef d'orchestra Alfredo Antonini Chanteurs Los Panchos Trio avec le Alfredo Antonini Viva America Orchestre sur archive.org
  83. (en)Rosa Negra, Chef d'orchestre Alfredo Antonini avec le Viva America Orchestre sur archive.org
  84. (en)La Spagnola Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Carlo Morelli avec le Alfredo Antonini Orchestra sur archive.org
  85. (en)Alma Mia Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Carlo Morelli avec le Alfredo Antonini Orchestre sur archive.org
  86. (en)Viva Sevilla! et Noche de Amor Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Juan Arvizu avec le CBS Tipica Orchestre sur archive.org
  87. (en)Mi Sarape et Que Paso? Chef d orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Juan Arvizu avec le CBS Tipica Orchestra sur archive.org
  88. (en)El Bigot de Tomas et De Donde? Chef d'orchestre Alfredo Antonini Chanteur Juan Arvizu avec le CBS Tipica Orchestra sur archive.org
  89. (en)Cante Il Marie etSi Alguna Vez Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Carlo Morelli avec le Alfredo Antonini Orchestre sur archive.org
  90. (en)Esta Noche Ha Pasado, Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Canteur Luis D. Roldan avec le CBS Pan American Orchestre sur archive.org
  91. (en)Tres Palabras Chef d'orchestre Alfredo Antonini, Chanteur Luis D. Roldan avec le CBS Pan American Orchestre sur archive.org
  92. a et b The Globe and Mail - Backstage: Italien Maestro Dies During Surgry, Toronto, Ontario, Canada, 5 Novembre 1983, P. E5 [1] Anfredo Antononi sur www.Proquest.com (en)
  93. a et b Alfredo Antonini sur Presidenza della Repubblica www.quirinale.it(it)

Liens externes[modifier | modifier le code]