Alfred von Rodt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alfred von Rodt
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
San Juan Bautista (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Alfred von Rodt ( à Berne - à San Juan Bautista), dit "le Robinson suisse"[1] était un entrepreneur suisse, premier gouverneur de l'archipel Juan Fernández au Chili[2].

Fils de pasteur évangélique, il s'engage en 1865 dans l'armée impériale austro-hongroise. Blessé à la jambe durant la bataille de Nachod en 1866, il est réformé et quitte le service en 1870. Il parcourt l'Amérique du Sud et, le , quitte Valparaiso pour l'archipel Juan Fernandez, où il prend le poste de subdelegado[1] avec pour mission d'exploiter les ressources de la région. Il s'y essaie à diverses entreprises commerciales, mais celles-ci sont systématiquement contrecarrées par les éléments, voire la guerre du Pacifique qui opposera le Chili au Pérou et à la Bolivie. Il est régulièrement renfloué par sa famille restée en Suisse[1].

Atteint de démence précoce, il meurt le 4 ou le [1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Le «Robinson suisse» s’installe dans ses îles », sur 24 heures (consulté le )
  2. a et b « Historisches Lexikon der Schweiz (HLS) - Schweizer Geschichte », sur mobile.hls-dhs-dss.ch (consulté le )