Alfred Xuereb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfred Xuereb
Image illustrative de l'article Alfred Xuereb
Alfred Xuereb au palais apostolique
Biographie
Naissance (58 ans)
à Rabat
Ordination sacerdotale
Autres fonctions
Fonction religieuse

Blason

Alfred Xuereb, né le à Rabat à Malte est prélat d'honneur de sa Sainteté le Pape. Secrétaire des papes Benoît XVI puis François, il est maintenant secrétaire du secrétariat pour l'économie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alfred Xuereb est né le à Rabat sur l'île de Gozo à Malte. Il étudie la philosophie et la théologie au grand séminaire du diocèse de Gozo pour lequel il est ordonné prêtre le 26 mai 1984[1]. Il a ensuite étudié à la Faculté pontificale de théologie Teresianum, où en 1989 il a obtenu son doctorat avec une thèse sur : Le mystère pascal dans la vie chrétienne, biblique, liturgique et théologique perspectives spirituelles à la lumière des enseignements du Concile Vatican II.

Il est retourné au service pastoral dans son pays, mais revient à Rome en 1991 comme secrétaire du recteur de l'Université pontificale du Latran. À partir de 1995, il travaille au sein de la Secrétairerie d'État du Saint-Siège et au Vatican depuis 2000 dans la Préfecture de la Maison Pontificale.

Le Pape Jean-Paul II lui a décerné le titre de Prélat d'honneur de Sa Sainteté le 9 septembre 2003[2], lui conférant ainsi le titre de Monseigneur.

Le 12 septembre 2007 le pape Benoît XVI le nomme comme deuxième secrétaire privé pour remplacer Mieczysław Mokrzycki. Il accompagne Benoît XVI au château de Castel Gandolfo à la suite de sa renonciation[3].

Le pape François, après son élection le 13 mars 2013, le nomme comme son secrétaire[4], il semble devenir alors son homme de confiance selon les médias[3], car le 28 novembre de la même année, le pape le nomme délégué pour le représentant de la Commission pontificale sur l'Institut pour les Œuvres de Religion et référent de la Commission pontificale pour l'étude et l'organisation de la structure économique et administrative du Saint-Siège[5].

Le 3 mars 2014, le pape François le nomme secrétaire général du Secrétariat pour l'économie auprès du cardinal George Pell[6], c'est le prélat Fabián Pedacchio qui lui succède comme secrétaire du pape.

Le , le pape François par un rescrit fixe précisément son nouveau rôle à la fois comme secrétaire du cardinal secrétaire pour l'économie mais aussi comme secrétaire général du conseil de surintendance de l'Institut pour les œuvres de religion[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Institut pour les œuvres de religion, « Governance », sur ior.va (consulté le 25 février 2015)
  2. a et b (it) Saint-Siège, « Commentarium officiale », Acta Apostolicae Sedis, vol. 95, no 12,‎ , p. 891 (lire en ligne [PDF])
  3. a et b Hugues Lefevre, « Mgr Xuereb nommé "numéro deux" du nouveau Secrétariat pour l'économie », sur lavie.fr, (consulté le 17 avril 2017)
  4. (en) Karl Stagno-Navarra, « Gozitan Mgr Alfred Xuereb appointed Pope's official secretary », sur maltatoday.com, (consulté le 12 mars 2014)
  5. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « RINUNCE E NOMINE », sur press.vatican.va, (consulté le 12 mars 2014)
  6. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 12 mars 2014)
  7. (en) Independent, « Mgr Alfred Xuereb’s role in Vatican Commission now set in stone », sur independent.com.mt, (consulté le 25 février 2015)
  8. (it) République italienne, « Commendatore Ordine al Merito della Repubblica Italiana », sur quirinale.it, (consulté le 12 mars 2014)
  9. (it) Ordre souverain de Malte, « Una ceremonia all'Aventino dà il benvenuto ai nuovi membri », the ordrer of Malta,‎ , p. 6 (lire en ligne)