Alfred Lepape

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alfred Lepape
Naissance 1925
Décès 1996
Origine belge
Type de militance essayiste
Cause défendue socialisme libertaire
antimilitarisme
histoire de l'anarchisme
pacifisme

Alfred Lepape, né en 1925 et mort en 1996, est un militant libertaire et pacifiste du Borinage (Belgique).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il rejoint le mouvement anarchiste au sortir de la Seconde Guerre mondiale et est actif jusqu'en 1975.

Il est l’éditeur responsable et le secrétaire des publications de L’Action Commune Libertaire, fondée le à l'appel du syndicaliste Jean De Boë, et qui réunit notamment Guy Badot (Charleroi), Hem Day (Bruxelles), Georges Simon (Quaregnon), Joseph De Smet (Gand), Luis Broecke (Anvers) et Jean-Baptiste Schaut dit Adamas (Liège). L'association rassemble des anarchistes de toutes tendances et se donne pour objectif de pratiquer une information destinée à un large public. Elle publie des affiches et des tracts pacifistes et antimilitaristes. Le groupe est rapidement miné par des divisions entre individualistes et communistes libertaires.

En 1954, il est condamné à une amende pour la publication d'un tract, en pleine campagne électorale : Non, nous ne voterons pour personne.

La même année, il est le secrétaire du groupe du Borinage de l'Internationale des Résistants à la Guerre (IRG).

En 1967, il est parmi les fondateurs de la Fédération des groupes socialistes libertaires et crée le groupe Paix et Liberté.

Il a collaboré à L'Entente Anarchiste (Bulletin de relations, d'informations, de coordination et d'étude organisationnelle du mouvement anarchiste - 1952), au journal belge Le Libertaire (Liège), au Monde libertaire (Paris), à Civilisation libertaire, ainsi qu'aux Cahiers de l’Humanisme libertaire animés par Gaston Leval.

En 1973, il rédige une brève Histoire du mouvement libertaire belge (non publiée).

Collectionneur infatigable du mouvement libertaire, ses archives ont été dispersées à sa mort. Une partie a été rachetée à un bouquiniste par le Mundaneum (Mons).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Alfred Lepape, Histoire du mouvement libertaire belge, Dour (Belgique), 1973[1].
  • Nombreux articles dans la presse libertaire.
  • Correspondance disponible au Mundaneum[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Inghels, Le mouvement anarchiste en Belgique francophone de 1945-1970, Mémoire en Histoire contemporaine sous la direction de José Gotovitch, Faculté de Philosophie et Lettres, ULB, 2001-2002, texte intégral.
  • Nicolas Inghels, Histoire du mouvement anarchiste en Belgique francophone de 1945 à aujourd'hui, revue Dissidences, , texte intégral.
  • Jean-François Füeg, Aperçu des collections du Mundaneum, Mons, 1999, p.12.

Notices[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Centre International de Recherches sur l'Anarchisme (Lausanne) : notice.
  2. Papiers personnels Alfred Lepape, 1925-1996 (principalement 1950-1975), Mundaneum, lire en ligne.