Alfred Goullet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfred (Alf) Goullet
Image illustrative de l'article Alfred Goullet
Informations
Nom Alfred (Alf) Goullet
Date de naissance
Date de décès (à 103 ans)
Pays Drapeau de l'Australie Australie/Drapeau des États-Unis États-Unis

Alfred Timothy Goullet, né le à Emu, Victoria en Australie et mort le à Toms River dans le New Jersey aux États-Unis) est un ancien coureur cycliste sur piste australien, devenu américain en 1918. Durant sa carrière il compte à son palmarès près de 400 victoires, six records du monde, et huit victoires aux Six jours de New York.Il a été intronisé au Temple de la renommée du cyclisme américain (en) en 1988

Biographie[modifier | modifier le code]

Goullet est né à Emu et à grandi prés de Sydney et de Melbourne. Goullet commence sa carrière amateur à l'age de 17 ans et devient champion d'Australie en 1909. En 1910, il fait ses bagages et embarque pour les États-Unis. Il court sa première course aux États-Unis, le 22 mai 1910 sur le vélodrome de Vailsburg à Newark (New Jersey). Sa première victoire a lieu le 19 juin 1910 en battant Percy Lawrence de San Francisco, puis Frank Kramer le 26 juin et le 17 juillet de la même année.

En 1917, Goullet s’enrôle dans l'US Navy, dans l’aéronavale, pour soutenir l'effort de guerre américain. Un an plus tard, il devient citoyen américain. Il se marie le 5 janvier 1925 avec Jane Rooney[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Australie Champion d'Australie de vitesse : 1909[1] et 1913.

Six jours[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

  • Prix Goullet-Fogler, course à l'américaine, 1926-1958 [2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Michaele C. Gabriele, The Golden Age of Bicycle Racing in New Jersey, Londres, History Press,‎ , 126 p. (ISBN 9781614235064)
  2. Prix Goullet-Fogler sur le site Mémoire du cyclisme

Liens externes[modifier | modifier le code]