Alfred Fronval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fronval.
Alfred Fronval
Fronval Alfred Monument.jpg

Monument de Neuville-Saint-Rémy.

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée
Chevalier de la Légion d'honneur‎
Chevalier de l'ordre de Léopold II‎ (d)
Croix de guerre 1914-1918
Chevalier de l'ordre de la Couronne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fronval alfred Plaque.jpg

plaque commémorative

Alfred Fronval, né le à Neuville-Saint-Rémy (Nord) et mort accidentellement le à Villacoublay (Seine-et-Oise), est un aviateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alfred Fronval avait deux sœurs et deux frères. Ceux-ci furent tués avec leur mère lors d'un bombardement pendant la Première Guerre mondiale. Ses sœurs ont survécu.

Il était également un grand ami de Roland Garros.

Brevet de pilote[modifier | modifier le code]

Après avoir passé 3 ans de dures campagnes dans l'infanterie, Alfred Fronval passe son brevet de pilote à l'école de Le Crotoy en 1917. Aussitôt, il se fait remarquer par son habileté et son audace raisonnée.

Moniteur-pilote et inventeur[modifier | modifier le code]

Entré comme chef-pilote à l'école Morane-Saulnier de Villacoublay, école qu'il ne devait jamais quitter, il est un moniteur remarquable, aimé de ses élèves à qui il donne entièrement confiance.

Il est également l'auteur d'un manuel de pilotage et l'inventeur du Link-Trainer, appareil permettant de reproduire au sol les conditions de vol d'un avion, plus communément appelé Simulateur de vol.

Comme moniteur, Alfred Fronval se déclare favorable à l'appareil difficile à piloter, parce que "qui peut plus, peut moins... lorsque le débutant aura bien en main un appareil assez fin, il lui sera fort aisé de piloter n'importe quel autre avion", comme il devait le déclarer à celui qui deviendra son successeur et un autre grand voltigeur de l'entre-deux-guerres, Michel Détroyat[1].

Acrobaties aériennes[modifier | modifier le code]

Alfred Fronval est l'un des premiers pilotes à prouver que l'acrobatie aérienne est la meilleure école de pilotage et non pas qu'un spectacle.

  • 1920 : le 26 mai à Madrid, il est recordman du monde avec 962 loopings en 3 h 52 min
  • 1927 : champion du monde d'acrobatie aérienne
  • 1928 : le 25 février à Villacoublay, Alfred Fronval bat de nouveau le record du monde de loopings avec 1 111 en 4 h 56 min

Mort tragique[modifier | modifier le code]

Le 28 juin 1928, n'ayant pu détacher sa ceinture de sécurité et malgré les efforts des sauveteurs qui accourent de toute part pour le sauver, lors d'un accident au sol sur les pistes de Villacoublay, Alfred Fronval périt carbonisé.

Décorations[modifier | modifier le code]

Hommage de Neuville-Saint-Rémy[modifier | modifier le code]

Alfred Fronval est inhumé au cimetière de Villacoublay, cependant la commune de Neuville-Saint-Rémy, dans le département du Nord, lui a dédié :

  • La rue Alfred Fronval
  • Le lotissement Alfred Fronval
  • Le monument qui est en photographie ci-dessus.

Notes et références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. Michel Détroyat, Tu seras aviateur, Les Éditions de France, Paris, 1938
  2. Dont les insignes lui sont remis le par l'As des as René Fonck, cf. « Cote LH/1042/59 », base Léonore, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]