Henri-Alfred Darjou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alfred Darjou)
Aller à : navigation, rechercher
Henri-Alfred Darjou
Henri Alfred Darjou (cropped).jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Henri-Alfred Darjou, né le à Paris[1] et mort le dans le 7e arrondissement de Paris[2], est un artiste peintre et dessinateur français.

Exécution des derniers communards au cimetière du Père-Lachaise le 28 mai 1871, dessin par Darjou.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du portraitiste Victor Darjou (1804-1877), Alfred Darjou étudie avec son père et Léon Cogniet[3] et expose pour la première fois au Salon de 1853[4].

Sa représentation d'une exécution des Fédérés est souvent utilisée pour illustrer la Commune de Paris[5]. On lui doit par ailleurs l'une des rares représentations du second voyage de Napoléon III en Algérie (1865) - la voiture impériale étant acclamée par la foule indigène -, œuvre datée de 1867.

Œuvres répertoriées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris, état-civil reconstitué.
  2. Archives de Paris, état-civil numérisé du 7e arrondissement, acte de décès No1740 de l'année 1874. L'artiste décède célibataire à son domicile situé 9 passage Sainte-Marie.
  3. Paul Guérin, Dictionnaire des dictionnaires, t. 3, (lire en ligne), p. 629
  4. Lynne Thornton, Les orientalistes, vol. 3, ACR, (ISBN 9782867700118, lire en ligne), p. 226
  5. Michelle Perrot, Claude Latta et Jacques Rougerie, La Commune de 1871 : L'événement, les Hommes et la Mémoire : Actes du Colloque Organisé à Précieux et à Montbrison les 15 et 16 mars 2003, Université de Saint-Etienne, (ISBN 9782862723143, lire en ligne), p. 348

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :