Alfred Couttet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfred Couttet
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Alfred Adolphe CouttetVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Alfred Adolphe Couttet, surnommé « Couttet Champion », né le aux Rebats près de Chamonix-Mont-Blanc et mort le , est un skieur, alpiniste, guide et photographe français qui importa en France la technique et le matériel d'escalade utilisé dans les Alpes orientales. Il crée la toute première école de ski en 1909.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le skieur[modifier | modifier le code]

Alfred Couttet commence à skier à l'âge de sept ans avec des skis improvisés. Après avoir pris part à sa première course internationale en 1907, il est champion de France de ski nordique en 1909, 1913 et 1914. Il invente avec son frère Jules une fixation de ski métallique, simple, robuste et légère. Au retour de la Première Guerre mondiale, Alfred Couttet est très affaibli et ne peut plus rivaliser avec la nouvelle génération de skieurs.

L'alpiniste[modifier | modifier le code]

Avant guerre, il accomplit avec Joseph Bouchard l'ascension hivernale aller-retour du mont Blanc depuis Chamonix en 12 heures, un record qui tiendra près de soixante ans. Après guerre, après s'être rétabli, Alfred Couttet entame une nouvelle carrière de guide. Il parcourt en particulier les Tatras, la Sierra Nevada et les Dolomites. Dans ces dernières, il découvre l'usage des pitons, des mousquetons et des espadrilles d'escalade. C'est à son instigation que Simond fabrique à Chamonix les premiers pitons français. En 1928, il défriche la falaise des Gaillands et en fait, avec notamment Roger Frison-Roche, une école d'escalade. On lui doit quelques premières de grande ampleur.

Premières[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 3, Paris, Atlas, , 2400 p.
  • Mario Colonel, Compagnie des guides de Chamonix : une belle histoire, Grépon, , 239 p. (ISBN 978-2-912-25000-1)
  • Gilles Chappaz, Les pulls rouges : la légende des moniteurs de ski, Glénat, , 150 p. (ISBN 978-2-723-45036-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]