Alfred Coppel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coppel.
Alfred Coppel
Nom de naissance Alfredo Jose de Arana-Marini Coppel
Alias
Robert Cham Gilman
A. C. Marin
Naissance
Oakland, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 82 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Alfred Coppel, de son nom complet Alfredo Jose de Arana-Marini Coppel, né le à Oakland en Californie et mort le (à 82 ans), est un écrivain américain de science-fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Oakland en Californie, il a été pilote de combat dans l'US Air Force durant la Seconde Guerre mondiale.

Après sa démobilisation, il a entamé une carrière d'écrivain, devenant un auteur prolifique pour les pulps des années 1950 et années 1960. Il a écrit sous les pseudonymes de Robert Cham Gilman et de A. C. Marin.

Il a écrit des récits de polar, d'action et de science-fiction (romans et nouvelles). Son premier texte publié a été la nouvelle Age of Unreason (1947)[1]. Il est connu aussi pour la nouvelle The Dreamer (1952), le roman Dark December (1960) et The Burning Mountain: a Novel of the Invasion of Japan (1983), monde uchronique présentant les conséquences de l'invasion terrestre du Japon en 1946 si les États-Unis n'avaient pas disposé de la bombe A[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Science-fiction[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Aucun roman n'a été traduit en français.

Sous le pseudonyme de Robert Cham Gilman, il a écrit la série des Rhada destinée au public adolescent :

  • The Rebel of Rhada (1968)
  • The Navigator of Rhada (1969)
  • The Starkahn of Rhada (1970)
  • The Warlock of Rhada (1985)

Nouvelles traduites[modifier | modifier le code]

Autres livres[modifier | modifier le code]

En 1974 il a écrit un thriller intitulé Thirty-Four East concernant le conflit israélo-palestinien.

On lui doit aussi The Apocalypse Brigade (1981) mettant en prise les États-Unis contre le terrorisme international [3] .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Alfred Coppel" in The Encyclopedia of Science Fiction (1999) edited by John Clute and Peter Nicholls: 264
  2. The Burning Mountain at Amazon.com
  3. The Apocalypse Brigade at Amazon.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]