Alfred Chataud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Alfred Chataud
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Maître

Marc Alfred Chataud (né à Marseille en 1833 - décédé à Alger en 1908) est un peintre orientaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est élève d'Émile Loubon de 1857 à 1860, puis il monte à Paris et travaille dans l'atelier de Charles Gleyre. Sa famille possédant des propriétés en Algérie, il effectue à partir de 1856, plusieurs séjours de courte durée dans cette possession française, avant de s'y installer définitivement en 1892, près de Sidi Moussa. Il expose aux Salons de 1864 à 1885 des toiles à sujets orientalistes. Pendant plusieurs années, il est influencé par le style mélodramatique d'Henri Regnault[1] et peint un orient de fantaisie (Un drame dans le sérail), mais il abandonne ce style en apprenant à connaître l'Algérie et trouve une nouvelle inspiration dans les vieux quartiers d'Alger ou de Tlemcen, ainsi que dans la vie de ses habitants. Il participe à la fondation de la Société des Artistes Algériens dont il devient vice-président en 1904.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lynne Thornton, Les Orientalistes, peintres voyageurs, page 46

Sources[modifier | modifier le code]

  • André Alauzen, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence Alpes Côte d'Azur, Éditions Jeanne Laffitte, 1986, Marseille, ISBN 2-86276-131-1
  • Lynne Thornton, Les Orientalistes, peintres voyageurs, ACR Éditions Poche Couleur, 1994, Courbevoie, ISBN 2-86770-060-4

Sur les autres projets Wikimedia :