Alfred Borrel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alfred Borrel, né à Paris le et mort en 1927, est un sculpteur et médailleur français.

Il est le fils du médailleur Maurice Borrel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alfred Borrel fait ses études à Paris au lycée Saint-Louis, puis entre à l'École des beaux-arts de Paris dans l'atelier de François Jouffroy en 1855. Il est également l'élève de son père Maurice Borrel et de Louis Merley.

En 1860, il obtient le premier second grand prix de Rome en gravure de médaille et pierre fine sur le sujet : Un guerrier triomphant dépose une palme sur l'autel du dieu Mars[1].

Il est membre de la Société des artistes français. On lui décerne une médaille de troisième classe en 1880, de première classe en 1896, et d'argent à l'Exposition universelle de 1900.

Borrel est nommé chevalier de Saint-Maurice en 1864, et reçoit les palmes d'officier d'académie en 1881[2]. Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1906.

Il a résidé au no 6 rue Monge à Paris.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, tome 2, 1976, p. 184.
  • Émile Bellier de La Chavignerie et Louis Auvray, Dictionnaire général des artistes de l'école française, depuis l'origine des arts du dessin jusqu'en 1882 inclusivement : peintres, sculpteurs, architectes, graveurs et lithographes, Paris, Vve H. Loones éditeur, 1882-1888 (en ligne sur gallica.bnf.fr).

Liens externes[modifier | modifier le code]