Alfred Ancel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alfred Ancel
Biographie
Naissance
Lyon
Ordination sacerdotale
Décès
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le Cardinal Pierre Gerlier
Évêque auxiliaire de Lyon
Évêque titulaire de Myrina
Autres fonctions
Fonction religieuse

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Alfred Ancel, né le à Lyon et mort le , est un prélat français, supérieur général de l'institut du Prado et évêque auxiliaire de Lyon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre de l'institut du Prado en 1923, il est le supérieur général du Prado de 1942 à 1971.

Nommé évêque auxiliaire de Lyon avec le titre d'évêque titulaire (ou in partibus) de Myrina le , il est consacré le suivant par le cardinal Pierre Gerlier, archevêque de Lyon.

Il prend part au Concile Vatican II.

En 1983, à Lyon, il signe un tract Gel de l'impôt pour le gel de l'armement nucléaire[1] qui incite à refuser le paiement du troisième tiers provisionnel. Les autres signataires sont Les Verts Parti Écologiste, l'Association internationale du Livre de la Paix, Pax Christi, Courant alternatif, la Ligue des droits de l'Homme, la mairie de Saint-Pierre-de-Chandieu et l'Association pour le respect absolu de la personne humaine.

En 2019, un manuscrit inédit de monseigneur Ancel a été publié, intitulé L'appel des fidèles laïcs à la perfection évangélique[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gel de l'impôt pour le gel de l'armement nucléaire, Fonds Jean-Pierre Lanvin, Observatoire des armements
  2. Revue Église d'Autun n° 19 du 15 novembre 2019, page 620.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Olivier de Berranger, «Un homme pour l'Evangile, Alfred Ancel, 1898-1984 », Paris, Centurion, 1988