Alfred (opéra de Dvořák)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alfred.
Alfred
Description de cette image, également commentée ci-après
Le roi Alfred déguisé en harpiste pour s'introduire dans le camp danois, une anecdote traditionnelle reprise dans l'opéra de Dvořák.
Nbre d'actes 3
Musique Antonín Dvořák
Livret Theodor Körner
Langue
originale
allemand
Durée (approx.) 140 min.
Dates de
composition
1870
Création
Olomouc

Personnages

  • le roi Alfred (baryton)
  • Alvina, sa fiancée (soprano)
  • le prince Harald (ténor)
  • le prince Gothron (basse)
  • Sieward, serviteur (basse)
  • Dorset, ami d'Alfred (ténor)
  • Rovena, amie d'Alvina (soprano)

Alfred est un opéra héroïque en trois actes d'Antonín Dvořák composé en 1870 sur un livret en allemand de Theodor Körner. Il s'inspire d'un événement historique : la victoire du roi anglo-saxon Alfred le Grand sur les Vikings en 878.

L'ouverture de l'opéra est jouée le à Prague, un an après la mort du compositeur, mais la première de l'opéra entier n'a lieu que le à Olomouc, avec une traduction tchèque du livret. La première interprétation avec le livret original s'est déroulée le à Prague[1],[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Rôle Tessiture Distribution de la création
1938 2014
le roi Alfred baryton Otto Kubin Felix Rumpf
Alvina, sa fiancée soprano Anna Richterova Petra Froese
le prince Harald ténor Adolf Richter Ferdinand von Bottmer
le prince Gothron basse Ada Frank Jorg Sabrowski
le serviteur Sieward basse Jaroslav Sobota Peter Mikulas
Dorset, l'ami d'Alfred ténor Boris Jetusenko Tilmann Unger
Rovena, l'amie d'Alvina soprano Stefa Petrova Jarmila Baxova

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'opéra prend place en Angleterre en 878. Dans le premier acte, l'armée danoise fête sa victoire sur les Anglais, mais ses chefs ont d'autres préoccupations : le prince Gothron est inquiet, car il a rêvé du roi anglais Alfred victorieux. De son côté, le prince Harald courtise Alvina, la fiancée d'Alfred, qui a été capturée par ses troupes, mais celle-ci le rejette. Le second acte voit Alfred s'introduire dans le camp danois, déguisé en harpiste. Démasqué, il parvient à s'échapper avec Alvina, qui a échappé à la surveillance de ses geôliers. Gothron se rappelle son rêve. Alvina est à nouveau capturée dans le troisième acte et persiste à refuser les avances de Harald. Lorsque l'armée anglaise donne l'assaut sur le camp danois, Harald se suicide. Les Anglais célèbrent leur victoire et les retrouvailles d'Alfred et Alvina.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dvořák’s forgotten opera Alfred receives its first performance in 75 years », sur Naxos Records, (consulté le 22 juin 2016).
  2. (en) « Alfred », sur www.antonin-dvorak.cz (consulté le 22 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]