Alfred-Charles Auboin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auboin.

Alfred-Charles Auboin est un céramiste, faïencier français né le 14 mars 1818 à Varennes, mort et inhumé à Bourg-la-Reine le 14 mars 1888.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Louis-Charles Auboin (1784-1888) tourneur en faïence et petit-fils de Jean-Charles Auboin (1731-1809) également tourneur en faïence, il épouse le 22 octobre 1839 Adélaïde, Joséphine Pardoux. Faïencier de 1836 à 1842 il est tourneur de 1841 à 1850. Fabricant de faïence en 1846 à Sceaux puis à Bourg-la-Reine de 1850 à 1877 où il exploite la faïencerie no 5 créée par Pierre Docithé Benoist avant 1826 et sise au 5 Grande Rue (actuel 31 Avenue du Général Leclerc). En 1862 il crée sa propre Manufacture à l'entrée de la ville dite no 6 et sise 1 Grande Rue à l'angle de la route d'Orléans et au Chemin de Cachan (actuelle rue Aristide Briand) dont l'activité ne cessera que vers 1875 avant une mise en faillite définitive le 19 janvier 1877. De 1860 à 1868, il est conseiller municipal.

Musées[modifier | modifier le code]

  • Musée de la Céramique à Sèvres
  • Musée de l'Île-de-France Château de Sceaux

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Poisson, Maddy Ariès, Christian Gautier: "Sceaux-Bourg la Reine 150 ans de Céramique" catalogue de l'exposition de 1986 Narboni éditeur, Imprimeur, (ISBN 2-950 1397-01)
  • Dr Xavier Lenormand: "Histoire des Rues de Bourg la Reine" Impr Nouvelle Orléans 1994 (ISBN 978-2-9509068-0-9)

Notes - Références[modifier | modifier le code]