Alfonso Cossa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cossa.
Alfonso Cossa
Alfonso Cossa.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
TurinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Alfonso Cossa (né le à Milan et mort le à Turin) est un chimiste italien.

Chercheur et professeur de chimie minérale, Alfonso Cossa s'intéresse spécialement à la chimie agricole, de même qu'à la cristallographie et à la pédologie (chimie des sols).

Biographie[modifier | modifier le code]

Alfonso Cossa est né en 1833 d'un père, Giuseppe, éminent spécialiste des textes et des écritures anciennes (paléographie, diplomatique) à la Biblioteca di Brera, à Milan. Sa mère se prénomme Maria.

Après une formation classique dans sa ville natale, il poursuit des études de médecine à Pavie (au Collège Borromeo), où il obtient son doctorat en novembre 1857 avec une thèse sur l'histoire de l'électrochimie. Avant même son diplôme, il publie dès l'âge de 23 ans la traduction italienne de deux œuvres fondamentales de chimie appliquée en agriculture : Les principes fondamentaux de la chimie en agriculture... (1855)[1], puis La théorie et la pratique de l'agriculture (1857)[2], œuvres du chimiste allemand Justus von Liebig.

Il entre comme assistant à l'université de Pavie (1861), devient fondateur, professeur et doyen de l'Institut technique de Pavie la même année, puis à Udine (1866). Il est ensuite professeur et directeur de l'École d'agriculture de Portici (1872) et à la Station agricole de Turin (1873 à 1882). Il est professeur à l'École d'application des ingénieurs de Turin en 1882, dont il devient le directeur de 1887 jusqu'à sa mort.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les principes fondamentaux de la chimie en agriculture, 1855
  • La théorie et la pratique de l'agriculture, 1857
  • Mémoire sur l'œuvre de Valentino Brugnatelli, 1857
  • Mémoire sur la dialyse, 1863
  • Etude sur les graines de ricin, 1863
  • Etude sur la détermination de certaines propriétés physiques et chimiques des terres arables, 1866
  • Sur certaines propriétés du magnésium, 1867
  • Sur les caractéristiques de réaction de la vératine, 1868
  • Sur les propriétés du soufre, 1880.

Alfonso Cossa a également publié une foule d'articles et de mémoires, portant principalement sur la chimie des sols et des roches que l'on trouve en Italie[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Die Grundsatze der Agricultur-Chemie mit Rucksicht auf die in England angestellten Untersuchungen, 1855.
  2. Uber Theorie und Praxis in der Landwirtschaf, 1856.
  3. Dont une liste non exhaustive sur http://w3.uniroma1.it/nicolini/Cossa.html

Liens externes[modifier | modifier le code]