Alfa Romeo Giulietta (1977)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alfa Romeo Giulietta.

Alfa Romeo Giulietta (nuova)
Alfa Romeo Giulietta (1977)

Marque Drapeau : Italie Alfa Romeo
Années de production 1977 - 1985
Production 379 691 exemplaire(s)
Classe Berline sportive
Usine(s) d’assemblage Arese (MI)
Poids et performances
Poids à vide 1 020 kg
Châssis - Carrosserie
Coefficient de traînée 0,43
Dimensions
Longueur 4 210 mm
Largeur 1 650 mm
Hauteur 1 400 mm
Empattement 2 510 mm
Chronologie des modèles
Une Giulietta de la Police Italienne

L'Alfa Romeo Giulietta est une automobile produite entre 1977 et 1985 dans les usines Alfa Romeo d'Arese au nord de Milan et qui reprend le nom de la mythique Alfa Romeo Giulietta des années 1950.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Nuova Giulietta devait remplacer une des automobiles les plus présentes dans le cœur des italiens et des alfistes en particulier, l'Alfa Giulia, en utilisant une mécanique préexistante, celle de l'Alfetta), en devant à tout prix éviter de venir se superposer avec d'autres modèles présents au catalogue.

C'est avec un cahier des charges difficile que naît la nouvelle berline à 3 volumes avec une ligne très caractéristique et personnelle, avec un avant très plongeant et un arrière haut et très court. La plate-forme et la mécanique sont les mêmes de celles de l'Alfetta. Pour éviter que les deux modèles ne se concurrencent trop, alors qu'ils disposent du même empattement de 251 cm, le constructeur de Arese décida de donner à la Giulietta une allure plus sportive, et laisse le rôle de berline de classe à l'Alfetta.

La motorisation d'appel débutait avec le double arbre de 1,3 litre.

Première série (1977 - 1981)[modifier | modifier le code]

Lors de sa présentation, la "Giulietta" est disponible en deux versions, qui se distinguent par leur niveau de finition et leur cylindrée, ces deux moteurs étant des 4 cylindres à double arbre à cames.

À la base on trouve la "1.3", qui dispose d'un moteur de 1 357 cm3 de 95 ch, tandis que le modèle haut de gamme est la "1.6", équipée d'un moteur de 1 570 cm3 de 108 ch. À bord, on trouve un élégant tableau de bord moderne et fonctionnel.

En 1979 la gamme s'enrichit d'une version "1.8" avec un moteur de 1 779 cm3 de 120 ch et disposant d'un équipement intérieur supérieur à celui de la "1.6".

En 1980 arrive la "2.0 Super", avec un 2 litres de 130 ch et disposant d'un niveau de finitions enrichies : peinture métallisée, jantes en alliage léger, habillage de l'habitacle en velours.

Alfa Romeo Giulietta

Seconde série (1981 - 1983)[modifier | modifier le code]

En 1981 un premier restylage concerne de nombreux de détails extérieurs et intérieurs : pare-chocs, calandre, rétroviseurs sont redessinés. La bande satinée à l'arrière est supprimée, le tableau de bord redessiné et les habillages intérieurs changés.

Selon les versions, le nouveau modèle peut recevoir de simples profilés ou des bandes plus hautes de protection latérales.

La gamme comprend les "1.3" et "1.6", en version de base, la "1.8" dans une finition plus luxueuse tandis que la "2.0 Ti" représente le haut de gamme avec une finition plus luxueuse.

La partie mécanique reste inchangée.

En 1982, les versions 1600 et 1 800 cm3 adoptent une nouvelle boîte de vitesses avec des rapports plus longs.

C'est à cette occasion qu'Alfa Romeo présente la "Giulietta 2.0 Turbodiesel", avec un diesel turbocompressé VM de 2 litres développant 82 ch. Ce modèle est disponible en finition base et L.

Troisième série (1983 - 1985)[modifier | modifier le code]

Une Giulietta 3e série
Intérieur Giulietta

À la fin de l'année 1983 la Giulietta "84" fait son apparition. Le restylage concerne les pare-chocs, la calandre et la partie arrière avec l'ajout d'un bandeau noir qui englobe les anti-brouillards. La finition intérieure est également revue.

La gamme démarre avec la version "1.6", la "1.3" est supprimée.

La gamme 84 comprenait :

  • Giulietta 1.6
  • Giulietta 1.6 L
  • Giulietta 1.8 L
  • Giulietta 2.0 L
  • Giulietta 2.0 TD
  • Giulietta 2.0 TD L

Courant 1984, la gamme est complétée avec la version "2.0 Turbo Autodelta", équipée d'un 4 cylindres 2 litres turbo de 170 ch et disposant d'une apparence plus sportive : peinture noir métallisé, pare-chocs avec spoiler, interieur sportif rouge, jante en alliage et pneus larges.

La Giulietta sera remplacée en 1985 par l'Alfa 75

Production[1],[2][modifier | modifier le code]

Version Années de production Exemplaires
Giulietta 1.3 10/1977 - 4/1985 50 890
Giulietta 1.6/1.6 L 10/1977 - 4/1985 187 064
Giulietta 1.8 4/1979 - 4/1985 87 468
Giulietta 2.0 4/1980 - 4/1985 36 767
Giulietta 2.0 Turbo Delta 7/1983 - 12/1983 361
Giulietta 2.0 TD/2.0 TD L 4/1983 - 4/1985 17 141
Total 379 691

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

1.3 1.6 1.8 2.0 / 2.0 Super / 2.0 TI 2.0 Turbodelta 2.0 TD
Type carrosserie Berline classique 4 portes avec coffre séparé, 5 places
Dimensions (cm) Longueur x largeur x hauteur - empattement 421 x 165 x 140 - empattement : 251
Poids (kg) 1.100 1.140 1.230
Suspension AV Roues indépendantes - quadrilatères transversaux, barres de torsion longitudinales, barres antiroulis, amortisseurs hydrauliques télescopiques
Suspension AV Pont "De Dion" - ressorts hélicoïdaux, bras longitudinaux, barres antiroulis, amortisseurs hydrauliques télescopiques
Freins Double circuit avec servofrein - 2 disques AV (ventilés à l'AV sur Turbodelta) et 2 disques AR en sortie du différentiel avec régulateur de freinage
Direction A crémaillère
Moteurs Essence - 4 cylindres en ligne Diesel - 4 cylindres en ligne
Position Longitudinale avant Longitudinale avant
Distribution 2 arbres à cames en tête - 2 soupapes par cylindre 1 arbre à cames latéral - 2 soupapes par cylindre
Type moteur Alfa Romeo AR VM Motori
Cylindrée (cm3) Alésage x course 1.357 - 80 x 67,5 1.570 - 78 x 82 1.779 - 80 x 88,5 1.962 - 84 x 88,5 1.995 - 88 x 82
Alimentation 2 carburateurs double corps 2 carburateurs double corps et turbocompresseur injection indirecte et turbocompresseur
Puissance maxi (Ch DIN @ tr/min) 95 @ 6.000 109 @ 5.600 122 @ 5.300 130 @ 5.400 170 à 5.000 82 @ 4.300
Couple maxi (Nm @ tr/min) 121 @ 4.500 141 @ 4.300 167 @ 4.200 178 @ 4.000 283 @ 3.500 168 @ 2.500
Transmission propulsion avec boîte de vitesses à 5 rapports AV + 1 AR accouplée au différentiel
Vitesse maxi (km/h) 165 175 180 > 185 206 > 155
Accélération 0-100 km/h (s) 12,5 11,5 11,0 9,7 7,5 15
Consommation (L/100 km) 7,5 6,8 6,9 7,3 9,3 6,2
Pneumatiques 185/70 SR 13 185/65 HR 14 200/60 HR 365 TRX 185/70 SR 13


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]