Alfa Romeo 110A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alfa Romeo 110-A
Image illustrative de l’article Alfa Romeo 110A
Autobus Alfa Romeo 110A à Rome (1934)

Marque Drapeau : Italie Alfa Romeo V.I.
Années de production 1934 - 1940
Production 34 exemplaire(s)
Classe Urbain et interurbain - 3 essieux
Usine(s) d’assemblage Portello
Moteur et transmission
Énergie Diesel / gaz méthane / gazogène
Moteur(s) Diesel Alfa Romeo 1603
Position du moteur longitudinal avant
Cylindrée 12.517 cm3
Puissance maximale à 1.700 tr/min : 140 ch
Transmission Propulsion
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Châssis pour autobus
Châssis acier
Dimensions
Longueur 12.000 mm
Largeur 2.500 mm
Chronologie des modèles

L'Alfa Romeo 110A est un modèle d'autobus fabriqué par le constructeur italien Alfa Romeo SpA à partir de 1934. Ce fut le premier autobus produit par le constructeur milanais.

Il repose sur un châssis à trois essieux de 12 mètres de longueur. Le moteur est un Alfa Romeo diesel 6 cylindres à injection directe type A.R.1603, développant 140 ch à 1.700 tours par minute. Le nombre de places, selon la norme italienne, est de 40 places assises sur un total de 150.

Les premiers exemplaires furent livrés aux sociétés des transports publics de Milan (ATM) et Naples. Son principal concurrent italien est alors le Fiat 621RN.

Un Alfa Romeo 110A 2de série (1940)

Les 12 premiers véhicules, construits en 1934 et 1935 disposaient d' une carrosserie "Tallero" avec capot moteur très proéminent. Les 8 exemplaires suivants ont été produits en 1937 avec une carrosserie Macchi avec capot moteur et équipés d'une motorisation gazogène. Les 12 exemplaires suivants font partie d'une seconde série fabriquée en 1940 avec une carrosserie "moderne" à cabine avancée. Les 2 derniers exemplaires fabriqués en 1950 ont reçu une carrosserie Caproni.

Beaucoup de véhicules de la première série ont été endommagés par les bombardements américains durant la seconde guerre mondiale. Tous ont été restaurés et ont reçu des carrosseries de la seconde série à cabine avancée. Tous les véhicules construits sont restés en service jusqu'en 1960 en Italie puis ont été revendus dans différents pays dont la Grèce.


Le trolleybus Alfa Romeo 110AF[modifier | modifier le code]

Les 40 trolleybus Alfa Romeo 110AF ont été produits de 1939 à 1944. Trois unités ayant été partiellement détruites durant la seconde guerre mondiale ont été reconstruites en 1951.

Le trolleybus Alfa 110AF comportait 3 essieux et mesurait, comme l'autobus dont il dérivait, l'Alfa 110A, 12 mètres de longueur. Sa largeur était de 2,50 mètres.

L'équipement de traction électrique était un moteur Breda MTR 290/230 ou CGE CV 1216 développant une puissance de 120 HP pour le moteur Breda et 114 HP pour le moteur CGE.

Leur capacité était de 89 passagers débout et 45 assis.

Versions commandées par l'ATM de Milan :

  • 110 AF/5 Macchi-Breda (20 exemplaires en 1939)
  • 110 AF/5 Varesina-Breda (10 exemplaires en 1939)
  • 110 AF/8 Macchi-CGE (10 exemplaires en 1943-44)

Un grand nombre de trolleybus Alfa 110AF en service à l'ATM de Milan ont été détruits ou réquisitionnés par la Wehrmacht en 1943-44. Les exemplaires qui ont été préservés sont restés en service opérationnel jusqu'en 1965. En 1951, trois exemplaires du trolleybus 110 AF/2, en service à l'ATM de Rome et réquisitionnés par les Allemands ont pu être récupérés par l’ATM de Milan. Ils ont été reconstruits par la carrosserie Varesina et sont restés en service sur le réseau milanais jusqu'en 1973. L’équipement de traction de ces trois exemplaires était fourni par Ercole Marelli.

Le trolleybus Alfa Romeo 110 AF est le premier modèle Alfa Romeo à 3 essieux conçu pour les transports publics de moyen et fort trafic. On retrouve l'utilisation de ces trolleybus dans nombre d'autres villes italiennes comme Gènes, Venise, Rome, Naples, Salerne et Palerme. Nombreux furent les carrossiers qui les fabriquèrent : Casaro, SIAI Marchetti, Macchi, Varesina, Piaggio et Officine Reggiane.

Bibliographie[modifier | modifier le code]