Alexis Marie Lahaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lahaye.
Alexis Marie Lahaye
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Alexis-Marie Lahaye est un peintre français, né en 1850 et mort en 1914 à Nîmes.

Carrière[modifier | modifier le code]

À l'atelier de Carolus-Duran, il côtoie Maximilien Luce, Paul Helleu ou encore John Singer Sargent.

Il expose au Salon pour la première fois en 1876.

Il est distingué par une mention honorable au Salon de 1884.

Peintre de l'intime[modifier | modifier le code]

Il est peintre de portraits, de paysages et de scènes de la vie quotidienne. Il semble avoir particulièrement porté son intérêt sur la représentation de sa famille au jour le jour. Il peint des portraits de ses enfants, mais aussi de sa femme dans l'intimité de leur maison.

Il est directeur de l'École des Beaux-Arts et conservateur du musée des beaux-arts de Nîmes jusqu'à sa mort.

Il eut pour élève le graveur Armand Coussens et le recruta comme professeur de dessin.

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

  1. La joie du matin, huile sur toile, musée des beaux-arts de Nîmes.
  2. Portrait de Berlioz, huile sur toile, Musée de la musique, Paris
  3. Portrait d'Auber, huile sur toile, Musée de la musique, Paris.
  4. Les pierres d'Arles, panneau décoratif, exposé au Salon de la Société nationale des beaux-arts, 1911.
  5. Portrait de Mlle O. de S., huile sur toile, exposé au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts, 1913.
  6. Petit berceau, huile sur toile, exposé au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts, 1907.
  7. Le hameau, huile sur toile, 1909, exposé au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts, 1909.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

A. Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, éd. Gründ.