Alexis Kossenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alexis Kossenko

Naissance 1977
Nice, Drapeau de la France France
Activité principale flûtiste
Style
Activités annexes Chef d'orchestre, Chef de chœur
Site internet Alexis Kossenko

Répertoire

Alexis Kossenko, né à Nice en 1977, est un flûtiste, chef d'orchestre et musicologue français.

Formation[modifier | modifier le code]

Alexis Kossenko a suivi les cours du flûtiste Alain Marion au Conservatoire National Supérieur de Paris, où il décrocha un Premier prix, ainsi que ceux de Marten Root au Conservatoire Sweelinck d’Amsterdam, qui lui décerna un diplôme de soliste[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière de flûtiste[modifier | modifier le code]

La carrière de flûtiste d'Alexis Kossenko comprend des collaborations régulières avec de nombreux ensembles comme La Chambre Philharmonique, Le Concert d'Astrée, Stradivaria, l'Ensemble Matheus, l'Orchestre Révolutionnaire et Romantique, les Barokksolistene, la Philharmonie der Nationen, l'Ensemble Orchestral de Paris, l'Orchestre d'Auvergne, Anima Eterna, l'Orchestre Révolutionnaire et Romantique, la Kölner Akademie, La Grande Écurie et la Chambre du Roy, le Concerto Copenhagen, l'ensemble Capriccio Stravagante, Les Paladins, Le Concert Spirituel, Le Cercle de l’Harmonie, l'Orchestre baroque de l'Union européenne[1],[2].

Carrière de chef d'orchestre[modifier | modifier le code]

En parallèle avec sa carrière de flûtiste, Alexis Kossenko développe des activités de chef d'orchestre, comme chef invité des ensembles B'Rock (Belgique), Holland Baroque Society (Pays-Bas), European Union Baroque Orchestra, Le Concert d'Astrée (France) et Arte dei Suonatori (Pologne)[1],[2].

En 2010, il fonde l'ensemble international de musique baroque sur instruments anciens et de musique classique Les Ambassadeurs[1]. À partir de 2020, il le réunit avec La Grande Écurie et la Chambre du Roy sous le nom « Les Ambassadeurs - La Grande Écurie »[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec l'ensemble Arte dei Suonatori[modifier | modifier le code]

  • intégrale des concertos de Carl Philipp Emanuel Bach (10 de Classica Répertoire, 5 étoiles de Goldberg, Choc du Monde de la Musique)[1](Alpha)
  • Leçons de ténèbres de Marc-Antoine Charpentier avec Stephan MacLeod (baryton) (Alpha 2011)
  • Concertos pour flûte d'Antonio Vivaldi (Editor's Choice de Gramophone) (Alpha)

Avec l'orchestre Les Ambassadeurs[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Entretien avec Alexis Kossenko, in Remy Campos, Le Conservatoire de Paris et son histoire, une institution en questions, Paris, L'Œil d'or, 2016, (ISBN 9782913661790)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Site d'Alexis Kossenko
  2. a et b Alexis Kossenko sur ambassadeursgrandeecurie.com (consulté le 17 août 2022).
  3. « Les Ambassadeurs - La Grande Ecurie » sur le site de la FEVIS (consulté le 16 août 2022).
  4. (en) AllMusic
  5. (en) ArkivMusic

Liens externes[modifier | modifier le code]