Alexia Stresi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alexia Stresi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Alexia Trouillard Stresi est une actrice, scénariste et romancière française née le à Nantes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexia Stresi appartient à une famille d’artistes : sa mère, danseuse classique, son grand-père, chanteur d’opéra et sa grand-mère, pianiste d’orchestre[1].

Après de brillantes études de « classe prépa » à Henri IV, elle obtient une licence d’allemand et une licence en philosophie.

Elle découvre le cinéma par hasard, grâce à un tout petit rôle que lui propose Costa-Gavras, alors qu’elle travaille chez le réalisateur pour payer ses études.

Après la « révolution de velours », elle part étudier l’écriture de scénarios à la fameuse Académie du film de Prague, la FAMU, et en profite pour apprendre à parler couramment le tchèque. Sur les conseils de Miloš Forman, rencontré à Prague, elle parfait son apprentissage de scénariste en obtenant le Master of Screenwriting de la Columbia University School of the Arts (en) à New-York. En 1995, elle est admise sur dossier (équivalent au « Prix de Rome ») à l’Académie de France à Rome (« villa Médicis ») comme pensionnaire pour la section cinéma, pour un an d’études (1995-1996).

Alexia Stresi, prend des cours d’art dramatique à la FAMU à Prague, qu’elle complète avec une formation aux cours Florent à Paris, sous la direction d’Yves Le Moign’.

Elle coécrit des scénarios de longs-métrages, pas forcément tournés, avec le cinéaste d’origine tchèque, Miloš Forman ou Bernard Verley, et en 2000, le scénario de Sans Plomb de Muriel Teodori, réalisatrice et coscénariste, puis elle travaille en 2002 sur le scénario de The Piano Player. Elle écrit en solo, des scénarios de courts-métrages, des téléfilms (Courrier posthume, réalisé par Franck Appréderis en 1996 et Amour fou, tourné en 1997).

Elle travaille comme assistante à la mise en scène de la comédie d’Eugène Labiche Le Prix Martin dirigé par le metteur en scène tchèque Jiri Menzel en 1993 à la Comédie française.

Depuis 1992, elle œuvre surtout comme actrice dans de nombreux films. À ses débuts, les films dans lesquels elle joue ne font pas de bonnes entrées, ce qui la fait peu remarquer : La Petite Apocalypse par Costa-Gavras sorti en 1993, Grande Petite par Sophie Fillières, sorti en 1994… Elle est révélée en 1998 par Trop (peu) d'amour de Jacques Doillon[2].

En 2017, elle publie son premier roman, Looping, qui est retenu dans la sélection finale du prix Goncourt du premier roman[3].

Elle est la compagne de François Berléand depuis 2004, 4 ans après leur rencontre sur le tournage de Promenons nous dans les bois[4]. Le couple a des vraies jumelles, Adèle et Julie. Alexia Stresi a deux enfants d'une précédente union.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La discrète La double vie d'Alexia », sur humanite.fr/, (consulté le 12 juillet 2017)
  2. « Encyclopédie contemporaine du cinéma », sur sitecon.free.fr (consulté le 12 juillet 2017)
  3. Actualité des prix Goncourt du premier roman sur le site de l'Académie Goncourt.
  4. « François Berléand raconte son coup de foudre au premier regard pour son épouse Alexia », sur gala.fr, (consulté le 12 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]