Alexei von Lampe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lampe (homonymie).

Alexei Alexandrovitch von Lampe
Алексѣй Александровичъ фонъ Лампе
Alexei von Lampe

Naissance
Wirballen, Empire russe
Décès (à 81 ans)
Paris
Origine Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Allégeance Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Flag of Russia.svg Armées blanches
Arme Infanterie
Grade Imperial Russian Army MajGen 1917 h.png Général-major d'état-major
Années de service 1902-1920
Conflits Guerre russo-japonaise
Première Guerre mondiale
Guerre civile russe
Distinctions Ordre de Saint-Vladimir IVe classe Ordre de Saint-Vladimir

Ordre de Sainte-Anne IIe classe Ordre de Sainte-Anne
Ordre de Saint-Stanislas IIe classe Ordre de Saint-Stanislas

Autres fonctions Président de l'union générale des combattants russes

Alexei Alexandrovitch von Lampe (russe : Алексей Александрович фон Лампе, 1885-1967) est un général russe, figure marquante des Armées blanches. Il a participé à la Première Guerre mondiale, la guerre civile russe, la Seconde Guerre mondiale. Après la Seconde Guerre mondiale, il est devenu président de l'Union générale des combattants russes, une association regroupant les anciens militaires russes blancs.

Formation[modifier | modifier le code]

Alexei von Lampe étudie au premier corps des cadets de Saint-Pétersbourg (1902), à l’académie du génie Nicolas (1904) et à l’académie militaire de l’état-major général (1913).

Il participe à la guerre russo-japonaise au sein du 6e bataillon de sapeurs. De 1908 à 1910 il sert dans le régiment de la garde Semionovsky.

Pendant la Première Guerre mondiale il est affecté à l’état-major du 18e corps d’armée et obtient une arme de Saint-Georges et l’ordre de Saint-Vladimir pour ses actions.

Guerre civile[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre civile russe, il publie les journaux Renaissance (russe : Возрождение) et Grande Russie (russe : Великая Россия), et participe à la création de l'Armée des volontaires au quartier général de l'armée du Caucase.

Émigration[modifier | modifier le code]

En 1920, le général von Lampe est envoyé à Constantinople, où il est impliqué dans l'approvisionnement de l'armée russe. En 1922, il émigre à Berlin. Il publie une collection de documents, L'archive blanc en 7 volumes.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est engagé dans l'organisation de la Croix-Rouge pour aider les immigrants russes en captivité allemande. Von Lampe essaye de persuader Hitler que les immigrants russes sont prêts à se battre pour la Russie contre le bolchévisme.

Président de la l'Union générale des combattants russes[modifier | modifier le code]

En 1950, von Lampe s'installe à Paris et dirige l'Union générale des combattants russes. Il en est président jusqu'à sa mort en 1967. Il est enterré au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois.

Lien externe[modifier | modifier le code]