Alexeï Oulioukaïev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alexeï Oulioukaïev
Illustration.
Fonctions
Ministre du Développement économique

(3 ans, 4 mois et 22 jours)
Président Vladimir Poutine
Premier ministre Dmitri Medvedev
Prédécesseur Andreï Belooussov
Successeur Maxime Orechkine
Biographie
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Moscou (URSS)
Nationalité Russe
Diplômé de Université d'État de Moscou
Université Pierre-Mendès-France - Grenoble
Profession Économiste

Alexeï Valentinovitch Oulioukaïev (en russe : Алексе́й Валенти́нович Улюкаев), né le à Moscou (URSS), est un économiste homme politique russe. Il est ministre du Développement économique entre 2013 et 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est diplômé d'un doctorat en économie de l'université Pierre-Mendès-France - Grenoble[1].

Il est arrêté en novembre 2016, accusé d'avoir extorqué 2 millions de dollars au directeur général de Rosneft, Igor Setchine, en échange de son accord pour acquérir le groupe pétrolier Bashneft. Alexeï Oulioukaïev affirme pour sa part qu'il s'agit d'une « dénonciation mensongère » ainsi qu'un règlement de compte, ayant voulu contrecarrer les plans du dirigeant d'entreprise, très proche du président Vladimir Poutine ; le ministre avait en effet critiqué publiquement le programme de privatisation de Bashneft, notamment son opacité, ce qui équivalait, explique Le Figaro, à un acte « suicidaire ». Il est le premier ministre de la période post-soviétique à être arrêté en fonction[1].

En décembre 2017, la justice russe le condamne pour corruption à huit ans de prison[2] et 1,9 million d'euros d'amende. Il fait appel. Cette décision est analysée comme l'expression du soutien du pouvoir à l'égard des « siloviki » (dont Igor Setchine), les faucons défendant une ligne dure à l'égard de l'Occident et des opposants russes, alors qu'Alexeï Oulioukaïev, plus libéral, avait reçu fin 2016 le soutien public de la communauté russe des affaires[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Emmanuel Grynszpan, « À Moscou, un procès pour l'exemple d'un ex-ministre », Le Figaro, encart « Économie », vendredi 18 août 2017, page 21.
  2. (en-GB) « Russian ex-minister jailed for bribery », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 18 décembre 2017)
  3. Pierre Avril, « Russie : huit ans de camp pour un ancien ministre », Le Figaro, samedi 16 / dimanche 17 décembre 2017, page 8.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :