Alexeï Gouskov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouskov.
image illustrant un acteur image illustrant russe image illustrant  un producteur de cinéma
Cet article est une ébauche concernant un acteur russe et un producteur de cinéma.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Alexeï Guennadievitch Gouskov (2011).

Alexeï Guennadievitch Gouskov (en russe : Алексей Геннадьевич Гуськов), né le à Brzeg[1], est un acteur et producteur russe. Il a été nommé artiste émérite de Russie en 2001 et Artiste du peuple de Russie en 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gouskov passe son enfance à Kiev, il fait ensuite ses études à l'université Baumann de Moscou, où il passe cinq ans. Il décide d'entrer à l'école-studio du théâtre d'art de Moscou en 1979 dans le cours de Victor Monioukov dont il sort en 1983.

Gouskov commence sa carrière théâtrale au théâtre Pouchkine de Moscou en 1984 et passe en 1986 au Théâtre sur Malaïa Bronnaïa, jusqu'en 1991. Il entre alors dans la troupe du théâtre Gogol, pour retourner ensuite au théâtre Pouchkine, dont il fait toujours partie actuellement. Il enseigne aussi à l'école-studio de théâtre d'art de Moscou. Il a joué plus de trente rôles au cinéma. Il a produit plusieurs séries télévisées.

Il est marié avec l'actrice Lidia Belejeva.

Filmographie non exhaustive[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Affaire personnelle de la juge Ivanova (Litchnoïe delo soudi Ivanovoï)
  • 1987 : Plumbum, ou Jeux dangereux (Plumbum, ili Opasnaïa igra) de Vadim Abdrachitov (médaille d'or à la Mostra de Venise)
  • 1990 : La Plage sauvage (Diky pliaj)
  • 1990 : Maudite Janet (Okaïnnaïa Janet)
  • 1990 : La Victime de l'empereur (Jertva dlia imperatora)
  • 1991 : Le Chien-loup (Volkodav) de Mikhaïl Toumanichvili : Choura Volkov, musicien
  • 1993 : Le Gouffre (Biezdna)
  • 1993 : Goriatchev et compagnie (téléfilm)
  • 1995 : Le Joueur solitaire (Odinoky igrok)
  • 1995 : Le Fonds d'or (Zolotoï dno) (film de guerre)
  • 1998 : Classique (Klassik) de Gueorgui Chenguelia (thriller)
  • 1999 : Le Chemin du paradis
  • 2000 : La Frontière : Roman de taïga d'Alexander Mitta : Nikita Golochtchiokine
  • 2001 : Soupçon (Podozrenie)
  • 2001 : Le Balayeur de rue (Moussortchik)
  • 2002 : Samedi brûlant (Rasskalionnaïa soubbota) d'Alexandre Mitta
  • 2002 : Vovotchka (comédie) : le père
  • 2003 : Le Terrain (Outchastok) (série télévisée)
  • 2004 : Raguine, dont il est le producteur
  • 2004 : Le Pont étroit (Ouzky most) (série télévisée) : Volodia Khotinski
  • 2005 : Le Gambit turc (Touretsky gambit, d'après Boris Akounine) : colonel Kazankazi
  • 2006 : Infidélité (Nievernnost) : général Kojetiakine
  • 2006 : Plus important que l'amour (Vajnieï, tchem lioubov) (série télévisée) : Nikolaï
  • 2007 : Le Père (Otiets) : Alexeï Ivanov
  • 2007 : Le Saboteur, fin de la guerre (Diverssant, konets voïny) (série télévisée)
  • 2007 : 1814 : Frolov, second directeur du lycée
  • 2008 : Celui qui éteint la lumière (Tot, kto gassit sviet) : capitaine Moïsseev
  • 2009 : Le Concert de Radu Mihăileanu : Andreï Filipov
  • 2011 : 4 jours en mai de Achim von Borries : capitaine Kalmykov
  • 2015 : La Trouvaille (Находка) de Viktor Dement (Виктор Демент) : Trofim Roussanov ; rôle qui lui a permis de remporter le prix du meilleur rôle masculin lors de la 23e édition du Festival du cinéma russe à Honfleur[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Prononcer Bjeg, Brieg en allemand
  2. « palmarès du 23e Festival du cinéma russe à Honfleur (2015) », sur festival-honfleur.fr (consulté le 17 juillet 2016).

Sources[modifier | modifier le code]