Alexandre de Merode

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre de Merode
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Officiel du sportVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Alexandre, Henri, Jean, Ghislain, Guy, prince de Mérode, né à Etterbeek (Bruxelles) le 24 mai 1934, mort à Bruxelles le 20 novembre 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents, le prince Frédéric de Mérode (Everberg 17 août 1911 - Bruxelles 4 février 1958) et Amélie de Tulle de Villefranche (Chaussy - Bruxelles-21 octobre 2006) faisaient partie de la branche cadette des Mérode.

Alexandre de Mérode fit ses études primaires et secondaires à Godinne et à Maredsous. Il entra en faculté de droit à l'université de Namur et fit son service militaire dans un régiment para-commando.

Il fut membre du Comité international olympique de 1964 à 2002. Il remplaça le Prince Albert de Belgique (devenu le roi Albert II). Outre son poste à la commission médicale, dont il était le président de 1967 à 2002, Alexandre de Mérode a également fait partie de la commission exécutive du CIO de 1980 à 1990 et y a occupé un fauteuil de vice-président de 1986 à 1990 et de 1994 à 1998.

Il fut président de 1994 à 2002 du Sportel à Monaco. Il présida de nombreuses fédérations sportives dans le monde (aviron, cyclisme...).

Dans le domaine du patrimoine historique, il présida l'Association Royale des Demeures Historiques et Jardins de Belgique de 1979 à 2002.

Dans le domaine caritatif, il fut président du Centre d'Œuvre de Mérode de 1980 à 2002.

En 1989 il achète le Château de Solre-sur-Sambre.

Liens externes[modifier | modifier le code]