Alexandre de Fraissinette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alexandre de Fraissinette
Fonctions
Député de la 1re circonscription de la Loire
Législature IIe (Cinquième République)
Prédécesseur Jean-Louis Chazelle
Successeur Bernard Muller (suppléant)
Sénateur de la Loire
Maire de Saint-Étienne
Prédécesseur Henri Muller
Successeur Michel Durafour
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Palladuc
Date de décès (à 62 ans)
Lieu de décès Saint-Étienne
Nationalité Drapeau : France Française
Parti politique RPF (1947-1951)
CNIP (1951-1956)
RS (1956-1959)
DVG (1959-1964)
CR[1]

Louis Alexandre Brugerolle de Fraissinette, né le à Palladuc et mort le à Saint-Étienne, est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste puis avocat. Il est élu député RD de la 1re circonscription de la Loire à l'Assemblée nationale de 1962 à 1964.

Il a été maire de Saint-Étienne de 1947 à 1964, sénateur de la Loire de 1948 à 1955 et conseiller général à partir de 1955.

Il est déporté à Buchenwald en janvier 1944. Il rentre en France le , très affaibli par dix-sept mois de détention.

Il rejoint les rangs du RPF dès sa création, et remporte sous cette étiquette la mairie de Saint-Étienne, en octobre 1947 qu'il occupe jusqu'à sa mort en 1964. En 1951, il quitte le RPF et se rapproche du CNI.

À son décès, Bernard Muller le remplace à l'Assemblée nationale, et Michel Durafour est élu maire de Saint-Étienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent de Boissieu, « Centre républicain (CR) », sur France politique, (consulté le 6 janvier 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

±