Alexandre d'Oldenbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre d'Oldenbourg
Oldenburg A P.jpg

Photographie du prince vers 1910

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
BiarritzVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Mère
Frère
Constantin Petrovitch d'Oldenbourg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sœurs
Thérèse Petrovna d'Oldenbourg (en)
Alexandra Petrovna d'OldenbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Autres informations
Distinction
Chevalier de l'ordre de Saint-Alexandre Nevski (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Le prince Alexandre Petrovitch d'Oldenbourg, né le 21 mai 1844 à Saint-Pétersbourg et mort le 6 septembre 1932 à Biarritz, est un membre de la famille impériale russe, général, sénateur et membre du Conseil d'Empire, avant la chute de la monarchie. Il est enterré à Biarritz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est baptisé Alexandre Frédéric Constantin dans la religion protestante, avant de se convertir plus tard à l'orthodoxie. Il est le quatrième enfant et le deuxième fils du duc Pierre d'Oldenbourg et de la princesse Thérèse de Nassau-Weilbourg, fille du prince Guillaume de Nassau. Il est par son père l'arrière-petit-fils de l'empereur Paul Ier de Russie.

Le prince reçoit une éducation à domicile avec des précepteurs, puis entre à l'École impériale de Jurisprudence qui formait à Saint-Pétersbourg les futurs hauts fonctionnaires de l'Empire. Il épouse le 19 janvier 1868, à Saint-Pétersbourg, sa cousine, et petite-fille de Nicolas Ier la princesse Eugénie de Leuchtenberg, qui lui donne un fils Pierre qui sera le premier époux infortuné de la grande-duchesse Olga Alexandrovna, sœur de Nicolas II. Le prince Alexandre d'Oldenbourg est le fondateur de l'Institut de médecine expérimentale à Saint-Pétersbourg (1890) et installe à Gagra en Abkhazie son domaine estival avec un parc d'essences exotiques, lançant la mode de cette future station balnéaire. Il était aussi ami de Tchaïkovski et porte son cercueil à son enterrement en 1893. Le prince termine ses jours à Biarritz, où il vit en exil après la chute de l'Empire.

Carrière militaire et officielle[modifier | modifier le code]

  • 1870-1876: commandant au régiment Préobrajenski
  • 1876-1880: commandant de la 1re brigade de la 1re division de la Garde impériale et de 1885 à 1889 du corps de la Garde.
  • Participe à la guerre russo-turque de 1877-1878 en tant que général-major. Il commande la brigade du régiment Petrovski et du régiment Semionovsky.
  • 1895: nommé général d'infanterie et général aide-de-camp de la Suite de Sa Majesté impériale.
  • 1896: nommé sénateur et membre du Conseil d'Empire
  • 3 septembre 1914: chargé des évacuations sanitaires, en particulier par le chemin de fer.
  • 22 septembre 1917: démissionné par le gouvernement provisoire, il émigre peu après en France.