Alexandre Zarkhi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre Grigoriévitch Zarkhi (Александр Григорьевич Зархи), est né le 18 février 1908 à Saint-Pétersbourg et mort le 27 janvier 1997 à Moscou est un cinéaste, réalisateur et dramaturge soviétique.

Il fut membre de l'Union des écrivains de l'URSS depuis 1947 et de l'Union cinématographique de l'URSS depuis 1957.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandre Zarkhi est diplômé de l'Institut du cinéma et de l'audiovisuel de Saint-Pétersbourg (ru) en 1927. Puis, en 1927-1928, il étudie à la section cinématographique du Proletkoult.

Pendant plusieurs années il travaille en tandem avec Iossif Kheifitz à la société de production cinématographique Sovkino au sein de laquelle ils montent l'association de jeunesse appelée Première Brigade de la mise en scène du Komsomol (Первая комсомольская постановочная бригада). A l'Exposition universelle de 1937, ils remportent le Grand prix des arts décoratifs pour le film Le Député de la Baltique (1936). A ce succès vient s'ajouter le prix Staline en 1941. Le film est également sélectionné pour la Mostra de Venise et y reçoit une médaille de laiton en 1946[1]. La même année, avec Kheifitz ils reçoivent leur deuxième prix Staline pour le film La Défaite du Japon (1945).

Par la suite, Zarkhi travaille aux studios de Tachkent, Tbilissi, Bakou et Minsk avant de devenir réalisateur du Mosfilm en 1955.

En 1957, il reçoit le grand prix du Festival international du film de Karlovy Vary et la médaille d'or au 6e Festival mondial de la jeunesse et des étudiants pour le film La Hauteur. L'année suivante le film est récompensé par le prix spécial au Festival panrusse du cinéma (en) à Moscou.

En 1967, son adaptation d'Anna Karénine est vue par plus de 40 millions de spectateurs.

Zarkhi il est distingué artiste du peuple de l'URSS en 1969[2]. En 1978, il devient le Héros du travail socialiste, on lui remet à cette occasion l'ordre de Lenine. Il a également reçu trois Ordres du Drapeau rouge du Travail durant sa carrière.

Il fut nommé pour l'Ours d'or au festival de Berlin de 1981 pour son film Vingt-six jours de la vie de Dostoïevski.

Le cinéaste écrivit trois ouvrages autobiographiques. Il a en tout environ 25 films à sont actif dont la plupart tournées d'après ses scénarios[3].

Décédé à Moscou, Zarkhi est inhumé au cimetière de Novodevitchi.

Filmographie non exhaustive[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Député de la Baltique. », sur kinoglaz.fr (consulté le 13 juillet 2015)
  2. (ru) « Зархи Александр Григорьевич. », sur artists-cccp.ru (consulté le 7 août 2015)
  3. (ru) « Биография Александра Зархи. », sur ria.ru,‎ (consulté le 7 août 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]