Alexandre Voronski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre Voronski
Voronski.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Activité
Autres informations
Membre de
All-Russian Central Executive Committee (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alexandre Konstantinovitch Voronski (en russe : Алекса́ндр Константи́нович Воро́нский), né le et mort le , est un éditeur et un critique humaniste-marxiste qui a participé au Proletkoult, et à la révolution bolchévique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Voronski est né dans le village de Khorochavka dans le gouvernement de Tambov. Après son exil en 1910, il s'installe à Moscou puis à Saratov, où il aide un groupe de bolchévique et organise de grandes grèves.

Participation à la révolution bolchévique[modifier | modifier le code]

Quand la révolution de février éclate, il devient membre du Comité exécutif du Conseil des travailleurs à Odessa. Il est alors député, et édite le journal bolchévique Golos proletaria [La Voix du prolétariat]. Après la Révolution d'Octobre, il aide les bolcheviks à prendre le pouvoir à Odessa. En 1918, il s'installe à Moscou, Saratov, puis Ivanovo, où il aide son ami Frounzé, il édite le journal Rabotchi kraï (Terre des travailleurs), et dirige le Comité provincial du Parti. En 1921-1927, il sera le rédacteur en chef du mensuel Krasnaïa nov.

La fin de sa vie[modifier | modifier le code]

Il écrit Za jivoï i mertvoï vodoï[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Texte en russe » (1927, 1929; tr. as Waters of Life and Death, 1936), "two fine volumes of memoirs."
  2. R.D.B. Thompson in A.K. Thorlby (ed.), The Penguin Companion to Literature: European (Penguin, 1969), p. 814.

Liens externes[modifier | modifier le code]