Alexandre Toutchkine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre Toutchkine
{{#if:
Importez le logo individu-fr.svg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Russie Russie/Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Naissance (50 ans)
Lieu Lviv, oblast de Lviv, RSS d'Ukraine
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Taille 2,03 m (6 8)
Poids 100 kg (220 lb)
Poste Arrière droit
Surnom(s) Sacha
Situation en club
Club actuel fin de carrière
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1984–1990 Drapeau : URSS SKA Minsk
1990–1998 Drapeau : Allemagne TuSEM Essen
19982000 Drapeau : Allemagne GWD Minden
6-12/2000 Drapeau : Allemagne Eintracht Hildesheim
12/20002002 Drapeau : Espagne Teka Cantabria
20022004 Drapeau : Grèce AS Fílippos Véria
20042005 Drapeau : Allemagne Hannover-Burgdorf
20052006 Drapeau : Allemagne Wilhelmshavener HV
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1986-1991 Drapeau : URSS URSS 160 (?)
19921995 Drapeau : Biélorussie Biélorussie 10 (48)
19982004 Drapeau : Russie Russie 92 (299)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Alexandre Arkadievitch Toutchkine[1](en russe : Александр Аркадьевич Тучкин, en anglais Aleksandr Tuchkin[2]), le à Lviv (URSS, aujourd'hui Ukraine), est un joueur de handball soviétique puis biélorusse et enfin russe évoluant au poste d'arrière droit. Il est notamment double champion olympique en 1988 et 2000, double vice-champion du monde en 1990 et 1999 et vice-champion d'Europe en 2000. En club, il a notamment remporté trois Coupes des clubs champions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandre Toutchkine est le fils d'un militaire basée à Lviv dans la République socialiste soviétique d'Ukraine. Mais c'est à Minsk, capitale de la République socialiste soviétique de Biélorussie, qu'il commence à jouer au handball à 17 ans, quand son père l'a présenté à Spartak Mironovich, l'entraîneur du SKA Minsk. Débutant à 20 ans dans l'équipe première, il y remporte trois Coupes des clubs champions et quatre titres de champion d'URSS.

Rapidement repéré par les dirigeants soviétiques, il intègre l'équipe nationale junior et devient champion du monde junior en 1985. Il connait un an plus tard ses premières sélections avec l'équipe sénior et participe ainsi aux Jeux olympiques de Séoul en 1988 où il remporte la première médaille d'or de sa carrière.

Après le Championnat du monde 1990 où il remporte la médaille d'argent et termine meilleur buteur du tournoi, Toutchkine s'expatrie dans le championnat d'Allemagne où il évolue pendant huit saisons au TuSEM Essen avec à la clé deux victoires en Coupe d'Allemagne. En 1992, une blessure l'empêche de défendre son titre aux Jeux olympiques de Barcelone. Après l'effondrement de l'URSS, il évolue sous le maillot de la Biélorussie jusqu'en 1995 puis adopte en 1998 la citoyenneté russe.

Avec la Russie, il participe au championnat du monde 1999 et au championnat d'Europe 2000, mais s'incline en finale par deux fois face à la Suède. Toutchkine et les russes prennent toutefois leur revanche aux Jeux olympiques de 2000 en battant en finale ces mêmes suédois, Toutchkine étant le meilleur buteur de la finale avec 7 buts.

Peu après les JO, il rejoint l'Espagne et le Teka Cantabria puis la Grèce et l’AS Fílippos Véria jusqu'en 2004, année où se disputent les Jeux olympiques d'Athènes. Pour sa troisième participation, à 40 ans, Toutchkine glane une troisième médaille, de bronze cette fois. Il retourne ensuite en Allemagne, tout d'abord chez le promu du TSV Hannover-Burgdorf puis au Wilhelmshavener HV où il termine sa carrière en 2006.

En 2014, il porte la flamme olympique pour les Jeux olympiques de Sotchi[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]