Alexandre Sergueïevitch Yakovlev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iakovlev.
Alexandre Sergueïevitch Yakovlev
Poststamp Yakovlev.jpg

Poststamp Yakovlev

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Académie russe des sciences, Académie des sciences d'URSS (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix StalineVoir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Prix Staline
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Ordre de Souvorov, 2e classe (d)
Ordre de Souvorov, 1re classe (d)
Ordre de l'Étoile rouge
Médaille pour la victoire sur le Japon (en)
Médaille pour la Défense de Moscou
Médaille de Vétéran du Travail (en)
Ordre de la Guerre patriotique de 1re classe (d)
Héros du travail socialiste
Prix national d'URSS
Ordre de la Révolution d'Octobre
Ordre de Lénine
Ordre du Drapeau rouge
Médaille pour la victoire sur l'Allemagne dans la Grande guerre patriotique de 1941-1945
Médaille du Mérite au travail de la Grande Guerre patriotique (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alexandre Sergueïevitch Yakovlev (en russe : Александр Сергеевич Яковлев, né le à Moscou, mort le à Moscou) était un ingénieur aéronautique soviétique.

Pendant ses études (terminées en 1931) à l'Académie aéronautique militaire de Moscou, il participa à la construction d'avions d'entraînement et de compétition. Il travailla ensuite comme concepteur dans une usine aéronautique où il devint ingénieur en chef en 1934 et qui fut rebaptisée à son nom (voir Yakovlev).

En 1937, il fut nommé directeur du bureau d'études des prototypes. De 1940 à 1948, il était vice-commissaire au peuple puis ministre de l'industrie aéronautique.

Au moment de l'agression de l'Union soviétique par l'Allemagne hitlérienne, il continuait de diriger le bureau d'études et fut chargé en parallèle (de fin 1941 à début 1942) de l'évacuation des usines vers le centre du pays et d'y organiser la production. Dans ses mémoires, Yakovlev relate ses entretiens avec Staline qui exerçait une forte influence jusque dans les moindres détails sur les divers aspects du développement de l'industrie, notamment aéronautique et en particulier sur les avions de combat.

Yakovlev fut extrêmement prolixe. En plus d'avions d'entraînement et de compétition, il construisit des avions de transport, des chasseurs, des bombardiers et des hélicoptères. Ses modèles les plus connus sont les avions d'entraînement et de compétition UT-1 (en), UT-2, Yak-11, Yak-18, l'avion de liaison et de transport Yak-12 et les chasseurs Yak 1, Yak-3 et Yak-9. Il avait aussi établi le projet du premier avion à réaction Yak-15 soviétique certifié en 1947, concurrent malchanceux du MiG-9.

On lui doit aussi l'hélicoptère à rotors en tandem Yak-24 wagon volant.

Les modèles civils les plus connus sont aujourd'hui le Yakovlev Yak-40 et le triréacteur moyen courrier Yakovlev Yak-42 et de nombreux avions de voltige. Au total, le bureau d'études Yakovlev a réalisé une centaine d'avions différents.

Yakovlev a reçu de nombreuses distinctions en récompense de son œuvre. Il fut décoré pas moins de sept fois de l'Ordre de Lénine. Il lui a été décerné également le titre de Héros du travail socialiste de l'Union soviétique.

Il avait le grade de Général d'aviation.

Nota: Les dates doubles indiquent en premier lieu la date selon le calendrier julien en vigueur jusqu'à la Révolution russe 1917 et en deuxième lieu, celle du calendrier grégorien utilisé dans les pays occidentaux depuis le XVIe/XVIIIe siècle. Voir aussi : Wikipédia: conventions de transcription du russe en français.

Liens externes[modifier | modifier le code]