Alexandre Nikitine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexander Nikitin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
OkhtyrkaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Mouvement
Distinctions
Liste détaillée
Prix Pagels pour les droits de l'homme des scientifiques (d)
Prix de l'AAAS pour la liberté et la responsabilité scientifique
Prix Goldman pour l'environnement ()
Prix Fritt Ord (en) ()
Prix international du lanceur d'alerte ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Alexandre Nikitine, né le 16 mai 1952, est un ancien officier de sous-marin russe et inspecteur de la sécurité nucléaire. Militant écologiste, Alexandre Nikitine a dénoncé les dangers des sous-marins nucléaires laissés à l'abandon à Mourmansk[1]. En 1996, il est accusé d'espionnage[1], mais il est acquitté en 2000 par la Cour suprême russe[2]. Il est la première personne à avoir été blanchie complètement d'une accusation de haute trahison dans la Russie soviétique et post-soviétique.

Alexandre Nikitine a reçu le prix Goldman pour l'environnement en 1997.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La flotte russe du Nord. Les sources de la pollution radioactive. Éditions Georg, 1998.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Alexandre Nikitine, l'«écolo-traître» de la RussieIl risque la mort pour avoir rendu publique la pollution de Mourmansk par la flotte de guerre nucléaire. », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  2. « Alexandre Nikitine a été blanchi par la Cour suprême russe », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)