Alexandre Morozov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Aleksandr Aleksandrovitch Morozov.
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Alexandre Morozov
Morozov AI.jpeg

Portrait d'Alexandre Morozov

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Lieu de travail

Alexandre Ivanovitch Morozov (ou Aleksandr, en russe : Александр Иванович Морозов), né le 17 (29) mai 1835 à Saint-Pétersbourg et mort le 28 novembre (11 décembre) 1904 à Saint-Pétersbourg, est un peintre russe spécialiste de scènes de genre qui fut membre de l'Académie impériale des beaux-arts et participa à la « révolte des Quatorze » menée par Kramskoï, le 9 novembre 1863, puis enseigna à l'artel des artistes[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

La Sortie d'une église de province (église Saint-Varlaam de Pskov, 1864), Galerie Tretiakov

Morozov, fils de peintre, étudie à l'école de l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg à partir de 1851. Il reçoit une petite médaille d'or en 1861 pour son tableau Le Repos à la moisson. Il termine ses études académiques en 1863 et devient un an plus tard académicien grâce à son tableau La Sortie d'une église de province (représentant l'église Saint-Varlaam de Pskov), aujourd'hui à la galerie Tretiakov.

Mis à part ce tableau, ses œuvres les plus connues sont L'École gratuite de village (1872, galerie Tretiakov) et Après l'incendie (1888). L'attention du public se porte également sur ses portraits qu'il présente à des expositions de l'Académie, comme le portrait du jeune comte Apraxine et celui de Mme Kornilovitch. Il est également l'auteur d'œuvres religieuses.

Il enseigne quelque temps à la Société impériale d'encouragement des artistes de Saint-Pétersbourg.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'artel des artistes a été fondé en réaction à l'enseignement de l'académie des beaux-arts avec une organisation plus démocratique

Source[modifier | modifier le code]