Alexandre Lézine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alexandre Lézine, né le à Moscou et mort le à Rome, est un architecte, historien et archéologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine russe, il a été architecte principal des monuments historiques de Tunisie. Outre de nombreux travaux sur les monuments antiques, il a travaillé également sur les monuments d’époque musulmane, s’intéressant en outre aux anciens palais du Caire. La mort l’empêchant d’achever cette dernière tâche, elle fut accomplie par Jacques Revault (1902-1986).

Son activité à Carthage a surtout eu comme objet la participation au dégagement et à la restauration des thermes d’Antonin avec Noël Duval et Gilbert Charles-Picard dans les années 1950.

Publications[modifier | modifier le code]

  • En collaboration avec J. Verrier, Notes sur la consolidation des monuments historiques de Tunisie, éd. Direction des antiquités et arts de Tunisie, Tunis, 1953
  • Le ribat de Sousse, suivi de notes sur le ribat de Monastir, éd. Direction des antiquités et arts de Tunisie, Tunis, notes et documents, t. XIV, 1956
  • Architecture romaine d'Afrique : Recherches et mises au point, éd. PUF, Paris, 1961
  • Mahdiya, recherches d'archéologie islamique, éd. C. Klinksieck, Paris, 1965
  • Architecture de l'Ifriqiya, recherches sur les monuments aghlabides, éd. C. Klinksieck, Paris, 1966
  • Carthage. Utique - Études d'architecture et d'urbanisme, éd. du CNRS, Paris, 1968
  • Mahdiya, éd. Société tunisienne de diffusion, Tunis, 1968
  • Sousse, les monuments musulmans, éd. Cérès Productions, Tunis, 1968
  • Thuburbo Majus, éd. Société tunisienne de diffusion, Tunis, 1968
  • Les thermes d'Antonin à Carthage, éd. Société tunisienne de diffusion, Tunis, 1969
  • Utique, éd. Société tunisienne de diffusion, Tunis, 1970
  • Trois palais d'époque ottomane au Caire, éd. Institut français d’archéologie orientale, Le Caire, 1972

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]