Alexandre Jollien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre Jollien
Naissance (40 ans)
Savièse, Suisse
Activité principale
Distinctions
Prix Pierre Simon
Prix Psychologies-Fnac
Auteur

Œuvres principales

Alexandre Jollien, né le 26 novembre 1975 à Savièse[1] (Suisse), est un écrivain et philosophe suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

À cause d'un étranglement par cordon ombilical à sa naissance, il est né infirme moteur cérébral comme il le dit dans Trois amis en quête de sagesse.

De l'âge de trois à vingt ans, il vit à Sierre (Suisse) dans une institution spécialisée pour personnes en situation de handicap.

Il entre au Lycée de la Planta à Sion en 1997 qui lui ouvre les portes de l’Université de Fribourg où il obtient une licence en lettres au printemps 2004 puis une maîtrise en philosophie. Il étudie également le grec ancien au Trinity College de Dublin (Irlande) de 2001 à 2002.

Il se marie en 2004 avec Corine, Suissesse rencontrée à Dublin. Ils ont trois enfants : Victorine, née en 2004, Augustin, en 2006, et Céleste, en 2011.

Depuis l'été 2013, il séjourne avec sa famille à Séoul[2], en Corée du Sud, pour se « refaire une santé ». Il a en effet l'opportunité d'y approfondir sa pratique du zen tout en se plaçant sous l'égide d'un maître et poursuit sa quête de connaissance des Évangiles.

Son œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Son premier ouvrage, Éloge de la faiblesse, paru en 1999, a été accueilli par le prix Mottart de l’Académie française de soutien à la création littéraire et le prix Montyon 2000 de littérature et de philosophie. Il a été adapté et mis en scène en 2005 par Charles Tordjman[3], et en tournée en Suisse et en France jusqu'en 2007.

Cette même année 2007, il aide Bernard Campan à écrire le scénario de La Face cachée.

Son ouvrage Le Philosophe nu a reçu le Prix Psychologies-Fnac 2010[4].

Spécialiste de philosophie grecque, il est également conférencier et intervient dans le cadre du rapport au handicap, comme dans une vidéo pour Pôle emploi en France[5].

Alexandre Jollien a reçu en 2010 le Prix Pierre Simon « éthique et société » pour l'ensemble de son œuvre.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Livres audio

Articles[modifier | modifier le code]

En France
En Suisse

Entretiens et documentaires[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Jollien, la philosophie de la joie[13], entretiens avec Alexandre Jollien, commentaire de Bernard Campan, collection « La Voix au chapitre », éditions Textuels, Paris, 2008 - Un livre sonore, un CD audio (ISBN 978-2-84597-305-3)
  • Le bonheur d'Alexandre, documentaire de Joël Calmettes, Chiloé productions, 2006 - DVD de 85 minutes Contient aussi la conférence d'Alexandre Jollien « Les obstacles au bonheur » de 2004.

Adaptations théâtrales de ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • Éloge de la faiblesse, adapté et mis en scène par Charles Tordjman[3], compagnie du Passage, Suisse. Tournée en Suisse et en France, de 2005 à 2007.
  • La Construction de soi, adaptation de Maryse Hache, mise en scène de Maryse Hache et Olivier Lacut, théâtre Les Déchargeurs[14], Paris, mars à juin 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]