Alexandre Herculano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre Herculano de Carvalho e Araújo
Description de cette image, également commentée ci-après
Alexandre Herculano de Carvalho e Araújo.
Naissance
Lisbonne, Drapeau du Portugal Royaume de Portugal
Décès (à 67 ans)
Santarém, Drapeau du Portugal Royaume de Portugal
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Portugais
Mouvement Romantisme
Genres

Œuvres principales

  • História de Portugal, 1846-1853
  • História da Origem e Estabelecimento da Inquisição em Portugal, 1854-1859
  • Portugaliæ Monumenta Historica, 1856-1873
  • Eurico, o Presbítero, 1844, roman historique
Signature de Alexandre Herculano de Carvalho e Araújo

Alexandre Herculano de Carvalho e Araújo, né à Lisbonne le 28 mars 1810 et mort à Santarém le 13 septembre 1877, est un écrivain portugais de la mouvance romantique. Poète, romancier, nouvelliste et dramaturge, il est également reconnu comme un historien «rigoureux et novateur[1] » et un journaliste influent, promoteur des idées libérales dans son pays.

Marqué dans sa jeunesse par les invasions françaises, la domination des Anglais et surtout par les idées libérales venues principalement de France, il joue un rôle important dans l'évolution des idées qui conduisent à la révolution de 1910.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Un grand nombre de villes du Portugal portent le nom d'Alexandre Herculano : Lisbonne, Porto, Albufeira, Coimbra,...

Une statue représentant Alexandre Herculano en pied, exécutée en 1945 par le sculpteur portugais Salvador Barata Feyo (1899-1990) a été inaugurée le 27 mai 1950 sur l'Avenue de la Liberté à Lisbonne, en même temps que celle de Almeida Garrett, autre grande figure du romantisme portugais.

Le tombeau d'Alexandre Herculano repose dans la salle capitulaire du cloître du Monastère des Hiéronymites, à Belém.


Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Eurico, roman-poème [« Enrico o presbytero »] (trad. du portugais par David A. Cohen), C. Leroy,
  • Légendes et récits du Portugal [« Lendas e narrativas »] (trad. du portugais par Diogo Quintela et Bernard Tissier, ill. Marion Duval), Chandeigne, (ISBN 978-2-915540-12-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ronny A. Lawton, « Herculano, Alexandre (1810-1877) », sur universalis.fr (consulté le 28 octobre 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ronnie A. Lawton, « Herculano Alexandre (1810-1877) », dans Encyclopædia Universalis, Paris, Encyclopædia Universalis, (ISBN 978-2-85229-551-3, lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :