Alexandre Guhl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexandre Guhl
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
Nationalité
Activité

[1]

Alexandre Guhl, né à Montreux le et mort dans la même ville le , est un artiste peintre, affichiste, graphiste et écrivain suisse vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandre Guhl dans les années 1980 (Photo Christian Guhl)

Alexandre Guhl est l'élève de Marcel Poncet, Casimir Reymond et Henry Bischoff. Il suit les cours de l'école cantonale des beaux-arts de Lausanne où il se distingue par ses travaux en section de peinture.

Alexandre Guhl expose pour la première fois à Montreux ("Salons des Jeunes", 1947 et 1948). Enthousiasmé par ses œuvres, René Auberjonois encourage Alexandre Guhl à persévérer ; il va jusqu'à lui ouvrir son atelier du Grand-Chêne. Après un séjour à Paris, Alexandre Guhl participe à diverses expositions à Lausanne. La Triennale de Milan l'invite à présenter ses œuvres. En 1954, il est lauréat du concours organisé par la "Gazette littéraire".

Malgré ses succès de peintre, Alexandre Guhl travaille en priorité et pendant longtemps comme affichiste et graphiste. Des domaines très divers bénéficient de son talent : industrie, tourisme, mode, théâtre, musique (Rose d'Or de Montreux), etc. Alexandre Guhl réalise de nombreuses décorations murales, des illustrations et des affiches. Ces dernières lui valent plusieurs prix, comme ceux de la Loterie romande ou du Cartel des Brasseries suisses. On lui confie la création des vitraux d'une chapelle du Nord vaudois, ainsi que la décoration de plateau(x) pour diverses émissions de télévision de chaînes suisses et françaises. Alexandre Guhl peint aussi la fresque qui représente la légende du "Scex que Plliau" (restaurant de Chaulin).


Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]