Alexandre Gady

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexandre Gady
Alexandre Gady Forum France Culture Histoire 2015.JPG
Alexandre Gady en 2015
Biographie
Naissance
Nationalité
Français
Formation
Histoire et Histoire de l'Art (EPHE et Paris IV)
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Alexandre Gady, né en le à Versailles[1], est un universitaire français, historien de l'architecture, engagé dans la mise en valeur et la défense du patrimoine. Il est professeur à Sorbonne Université, directeur du Centre André-Chastel et président de la Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France (SPPEF).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Historien et historien de l'art, Alexandre Gady a été successivement maître de conférences à l'université Paris IV-Sorbonne de 2005 à 2009, puis professeur d'histoire de l'art moderne à l'université de Nantes, avant d'être élu à l'université de Paris Sorbonne en 2012 ; il y occupe la chaire d'histoire de l'architecture moderne où il succède à Claude Mignot. Depuis 2014, il dirige le Centre André-Chastel[2]. Il a également enseigné à l'Ecole du Louvre (1995-2001), à l'Institut d'Etudes politiques de Paris (2000-2007), l'Ecole de Chaillot (depuis 2007). Depuis 2017, il est professeur invité à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne.

Il a également été conseiller scientifique au Centre allemand d'histoire de l'art de Paris (2002-2007).

Mise en valeur et défense du patrimoine[modifier | modifier le code]

Alexandre Gady a été, entre 1993 et 1999, chargé de mission à la Commission du Vieux Paris, organisme municipal consultatif chargé du patrimoine parisien.

De 2003 à 2005, il participe à la mission « Nancy 2005, le temps des Lumières » (mairie de Nancy).

En 2011, il est élu président de la Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France (SPPEF)[3].

Il siège, d'abord comme expert, puis comme président de la SPPEF, à la Commission nationale du Patrimoine et de l'Architecture (3e section) (Ministère de la Culture), à la Commission supérieure des Sites, Perspectives et Paysages (Ministère de l'Écologie) et à la Commission régionale du Patrimoine et de l'Architecture d'Île-de-France.

Il s'oppose aux éoliennes et déclare : « Les aérogénérateurs industriels polluants (AIP), dits «"éoliennes", sont la première menace qui pèse aujourd'hui sur les paysages français »[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Rue des Francs-Bourgeois au Marais, Paris, Délégation à l'action artistique de la Ville de Paris, , 303 p. (ISBN 2-905118-43-1 et 978-2-905118-43-1, OCLC 28545555, notice BnF no FRBNF35547779) (direction)
    Publié à l'occasion de l'exposition présentée à Paris, Mairie du 3e arrondissement, 29 octobre-29 novembre 1992 et Mairie du 4e arrondissement, 8 avril-5 mai 1993.
  • Le Marais : Guide historique et architectural, Paris, Carré, , 326 p. (ISBN 2-908393-09-3 et 978-2-908393-09-5, OCLC 32476156, notice BnF no FRBNF36154617)
  • De la place Royale à la place des Vosges, Paris, Action artistique de la ville de Paris, coll. « Paris et son patrimoine », , 414 p. (ISBN 2-905118-88-1 et 978-2-905118-88-2, notice BnF no FRBNF40592947) (direction)
    Publié à l'occasion de l'exposition organisée par l'Action artistique de la ville de Paris et présentée à l'académie d'architecture et au centre culturel suédois.
  • La Montagne Sainte-Geneviève et le Quartier latin : guide historique et architectural, Paris, Hoëbeke, , 327 p. (ISBN 2-84230-067-X et 978-2-84230-067-8, OCLC 40813593, notice BnF no FRBNF36996493)
  • L'Hôtel de Sully, au cœur du Marais, Paris, Monum, éditions du Patrimoine, coll. « Itinéraires du patrimoine », , 64 p. (ISBN 2-85822-344-0 et 978-2-85822-344-2, OCLC 51842396, notice BnF no FRBNF41015556)
  • La Place Saint-Georges et son quartier : 9e arrondissement, Paris, Paris musées, coll. « Quartier de vie », , 88 p. (ISBN 2-87900-789-5 et 978-2-87900-789-2, OCLC 53936946, notice BnF no FRBNF39119278)
  • Le Jardin des Plantes (avec Stéphane Deligeorges et Françoise Labalette), Paris, éd. du Patrimoine, 2004 (2e éd. 2011).
  • Place des Victoires. Histoire, architecture, société, Paris : Éd. de la Maison des sciences de l'homme, 2004 (codirection avec Isabelle Dubois et Hendrik Ziegler)
  • De l'esprit des villes. Nancy et l'Europe urbaine au siècle des Lumières, 1720-1770 [exposition, Musée des beaux-arts de Nancy], Versailles : Éd. Artlys, 2005 (codirection avec Jean-Marie Pérouse de Montclos)
  • Jacques Lemercier, architecte et ingénieur du roi, Paris : Éd. de la Maison des sciences de l'homme, 2005 (préf. de M. Fumaroli). Prix Fondation Eugène-Piot de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres
  • Les hôtels de Guénégaud et de Mongelas, rendez-vous de chasse des Sommer au Marais, Paris : Citadelles & Mazenod, 2006 (codirection avec Jean-Pierre Jouve)
  • Jules Hardouin-Mansart 1646-1708, Paris : Éd. de la Maison des sciences de l'homme, 2008 (direction)
  • Les Hôtels particuliers de Paris, du Moyen Âge à la Belle Époque, Éditions Parigramme, 2008 ; 2e éd. corrigée, 2011
  • Versailles : La fabrique d'un chef-d’œuvre, Paris : Éditions Le Passage, 2011
  • L'hôtel de la Marine, Paris : Éditions Nicolas Chaudun, 2011 (direction). Prix Beau livre de l'Académie de Marine
  • Le jardin des Tuileries d’André Le Nôtre. Un chef-d’œuvre pour le Roi-Soleil (avec Anne Allimant-Verdillon), Paris, éd. Somogy, 2013.
  • Le Louvre et les Tuileries. La fabrique d'un chef-d'œuvre, éditions du Musée du Louvre / Le Passage, Paris, 2015 ; p. 320 (ISBN 978-2-84742-246-7) - prix Drouot des amateurs du livre d'art ; prix François-Victor Noury, de l'Institut, sur proposition de l'Académie française
  • Dessiner pour bâtir. Le métier d’architecte au XVIIe siècle (avec Alexandre Cojannot) (catalogue d'exposition, Paris, Archives nationales, décembre 2017-mars 2018), Paris, Le Passage, , 352 p. (ISBN 978-2-84742-374-7, présentation en ligne) - première médaille des Antiquités de la France, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Thèses[modifier | modifier le code]

  • Architecture à l’époque moderne et patrimoine. De l’hôtel parisien au grand style français, Université de Paris-IV Sorbonne, 2008, dir. Claude Mignot. Jury : Barthélémy Jobert (Paris-IV-Sorbonne), président; Jean-Pierre Babelon, de l’Institut, Daniela del Pesco (Aquila, Italie), Thomas W. Gaehtgens (Getty Research Institut), Daniel Rabreau (Paris-I-Sorbonne), Cl. Mignot. (Habilitation à diriger les recherches)
  • Jacques Lemercier, architecte et ingénieur du Roi (avant 1586-1654), Université François-Rabelais, Tours, 2001, dir. M. Claude Mignot. Jury : Jean-Pierre Babelon, de l’Institut, président ; Jean Guillaume (Paris-IV-Sorbonne), Jean-Marie-Pérouse de Montclos (CNRS), Cl. Mignot (mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité). (Doctorat d'Histoire de l'Art)

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Chevalier des Arts et Lettres (2012)[5]
  • Prix Fondation Eugène-Piot, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (2006)[6]
  • Prix Drouot des amateurs du livre d'art (2015)[7]
  • Prix François-Victor Noury, de l'Institut, sur proposition de l'Académie française (2016)[8]
  • Première médaille des Antiquités de la France, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (2018)[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche d'Alexandre Gady », (Biographie, œuvres...), sur academiedeversailles.com (consulté le 13 janvier 2018)
  2. Alexandre GADY
  3. « Interview d’Alexandre Gady, nouveau président de la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France », sur latribunedelart.com (consulté le 25 décembre 2011)
  4. « «Les éoliennes sont la première menace qui pèse sur les paysages français» », FIGARO,‎ (lire en ligne)
  5. MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Nomination ou promotion dans l'Ordre des Arts et des Lettres Janvier 2012
  6. Patrice Sawicki, « Palmarès 2006 », sur www.aibl.fr, (consulté le 3 juin 2018)
  7. « Alexandre Gady reçoit le prix Drouot des amateurs du livre d'art », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne)
  8. « Le Prix François-Victor Noury 2016 de l'Institut de France à Alexandre Gady | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le 3 juin 2018)
  9. « Palmarès 2018 », sur www.aibl.fr, (consulté le 3 juin 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]