Alexandre Fournier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alexandre Fournier
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
Nationalité
Activité
Père
Œuvres principales

Alexandre Fournier né le 23 avril 1881 et décédé le 3 mars 1944 à Dijon, est un architecte français qui a bâti essentiellement à Dijon[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandre Fournier est le fils du maire de Dijon (de 1900 à 1904), Simon Fournier-Faucher. Après un apprentissage dans l'entreprise familiale Fournier-Faucher qui exécute la première tranche des usines "Terrot" ou encore le cinéma Darcy-Palace[2], il sera architecte pour la ville de Dijon au début du XXe siècle. Parmi ses réalisations, son œuvre majeure est la Villa Vurpillot[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Dijon[modifier | modifier le code]

  • Garage automobile, situé au no 40 rue de Montmartre, entre 1920 et 1923[4].
  • Villa du Général Bulot [5], située au no 2 cours Général-de-Gaulle, en 1923[6].
  • Immeuble de style Art déco, situé à l'angle de la rue l'Égalité (no 12) et de la rue Bernard-Courtois (no 12), en 1925[7].
  • Maison de style Art déco, situé au no 8 de la rue Bernard Courtois, en 1926[8] .
  • Immeuble de style Art déco, situé au n°4 de la rue Bernard Courtois, en 1926[9] .
  • Immeuble situé à l'angle de la rue Docteur-Durande (no 5) et de la rue Montmartre (no 14), en 1927[10].
  • Immeuble de style Art déco, situé à l'angle de la rue l'Égalité (no 10) et de la rue Bernard-Courtois (no 11), en 1927 [11].
  • La Villa Vurpillot, à la fois de style Art déco avec une certaine influence de l'architecte Robert Mallet-Stevens, situé au no 18 de la rue Charles-Brifaut, en 1928[12].

Galerie[modifier | modifier le code]

Dijon[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]