Alexandre Petrov (joueur d'échecs)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alexandre Petrov.
Alexander Petrov
Петров Александр Дмитриевич (шахматист).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
VarsovieVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de Sainte-Anne de première classe (d)
Ordre de Saint-Stanislas de première classe (d)
Ordre de Sainte-Anne de deuxième classe (d)
Ordre de Saint-Vladimir, 3e classe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alexandre Dmitrievitch Petrov (en russe : Александр Дмитриевич Петров) est un joueur et théoricien russe des échecs (1799 - 1867).

Il apprend les échecs à l'âge de 4 ans. À 20 ans, champion incontesté de Saint-Pétersbourg, il entreprend un traité de théorie qui est publié en russe en 1824 sous le titre de Chakhmatnaïa igra en deux volumes. Dans les années 1830-1840 il exerce la mission de sous-secrétaire d'État pour la Pologne, alors sous domination russe.

Sur le plan échiquéen, il assoit sa domination sur les joueurs russes, et bat notamment son propre élève Carl Jaenisch et Sergueï Ouroussov. C'est à cette époque que l'ouverture qu'il a particulièrement étudiée avec Jaenisch, la défense russe ou défense Petrov, est diffusée en Occident notamment par un article dans la revue française Le Palamède. En 1862, il a encore la ressource de battre en match Ilia Choumov (+4, -2), célèbre joueur et compositeur russe.

Petrov a été surnommé le « Philidor du Nord » ou le « La Bourdonnais russe ».