Alexandre Courtois (architecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre Courtois
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Alexandre Alfred Courtois né en 1904 à Paris, avenue Simon-Bolivar, et mort en 1974 à Grenoble, est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premier grand prix de Rome en 1933, il fut architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux, président de l'Ordre des architectes du Maroc, professeur à l'École des beaux-arts de Paris et à l'École des beaux-arts de Casablanca. A fondé et dirigé la revue l'Architecture marocaine.

Œuvres marquantes[modifier | modifier le code]

Maroc

Plan d'urbanisme de Casablanca 1943

  • Casablanca,
    • Immeuble BMCI
    • Immeuble de la CTM à Casablanca
    • gare CFM de Casa-Port
    • cité Beaulieu 600 logements pour la CIFM
    • écoles (école du rond-point d'Europe, Foch, Camille-Desmoulins)
    • Ensemble jeunesse et sports au parc de la Ligue Arabe (ex parc Lyautey)
  • Marrakech,
    • grande poste
    • caserne des pompiers,
    • cité de la poterne,
  • Rabat,
    • cité universitaire de Rabat
    • préventorium israélite de Benhamed.
France
  • Amiens, place Gambetta,
  • Arras, immeuble BNCI
  • Grenoble,
    • immeuble le Forum, 15000m2 de bureaux
    • les Jardins de Bir Hakeim
    • études des Trois Dauphins pour l'OCEFI avec Henri Bernard agence d'urbanisme de Grenoble.
    • participation avec Henry Bernard au plan d'urbanisme de Grenoble sous la municipalité de M. Michallon et de l'étude du quartier des Eaux Claires.
  • Saint-Martin d'Hères, cités universitaires Condillac et Gabriel-Fauré à Saint-Martin-d'Hères,
  • Mandelieu-la-Napoule. Projet d'un ensemble résidentiel avec garage à bateaux (non réalisé)
  • Le Tanneron. Projet d'un ensemble de maisons de haut niveau (600 maisons en hameaux sur 600 hectares, non réalisé)
Italie
Turquie
  • Ankara, projet de l'Ankara Palace
  • Istamboul, a collaboré avec l'architecte Paolo Vietti-Violi et l'urbaniste Henri Prost

Notes et références[modifier | modifier le code]