Aller au contenu

Alexandra Troussova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alexandra Troussova
Image illustrative de l’article Alexandra Troussova
Troussova aux championnats du monde juniors 2019.
Situation actuelle
Équipe Angel of Plushenko[réf. nécessaire]
Biographie
Nom Александра Вячеславовна Трусова
Nationalité Drapeau de la Russie Russe
Naissance (19 ans)
Lieu Riazan
Taille 1,65 m (5 5)
Surnom Fusée russe[1]
Parcours
Club actuel Angel of Plushenko[réf. nécessaire]
Entraîneur Svetlana Sokolovskaya
Meilleurs scores ISU
Score total251,73 Jeux olympiques d’hiver 2022
Programme court74,95 Championnats d'Europe 2020
Programme libre177,13 Jeux olympiques d’hiver 2022
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d’hiver 0 1 0
Championnats du monde 0 0 1
Championnats d'Europe 0 0 2
Championnats de Russie 1 1 2

Alexandra Viatcheslavovna Troussova (ou Trusova ; en russe : Александра Вячеславовна Трусова) est une patineuse artistique russe née le à Riazan[2], médaillée de bronze au championnat du monde 2021[3],[4],[5]. Alexandra Troussova remporte la médaille d’argent aux Jeux olympiques d'hiver de 2022[6], derrière sa compatriote Anna Chtcherbakova.

Elle est également médaillée de bronze à la finale du Grand Prix 2019-2020 et médaillée de bronze au championnat d'Europe 2020[2]. Dans ses années juniors, elle a remporté deux championnats du monde juniors consécutifs (en 2018 et 2019)[2].

Alexandra est la première femme à avoir réalisé un quadruple boucle piqué (toe loop), un quadruple lutz et un quadruple flip. Elle a aussi le score le plus élevé pour un programme libre avec 166,62 comme notation.

Troussova faisait partie de l’équipe de l'entraîneuse Eteri Tutberidze[7]. Début mai 2020, elle rejoint l’académie de l'ancien patineur russe, double champion olympique Evgeni Plushenko[8].

Lors des tests nationaux de septembre 2021 en Russie, elle est la première femme de l'histoire à réaliser 5 quadruples (4F, 4S, 4T, 4Lz, 4Lz + 3T) dans un programme libre.


Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandra Troussova commence le patinage artistique en 2008[2], à 4 ans, à Riazan. À 9 ans, en raison du travail de son père, elle déménage avec sa famille à Moscou[9]. Entre 2016 et mai 2020, elle fait partie de l’équipe de l'entraîneuse Eteri Tutberidze.

Saison 2016/2017[modifier | modifier le code]

En février 2017, elle se classe 4e à son premier championnat de Russie junior avec 194,60 points.

Saison 2017/2018[modifier | modifier le code]

Dans la seconde moitié de 2017, Troussova fait ses débuts internationaux en participant à la série du Grand Prix Junior de l'ISU. Elle remporte l'étape australienne en août avec 197,69 points et l'étape biélorusse en septembre avec 196,32 et se qualifie pour la finale à Nagoya en décembre. À la finale du JGP, elle totalise 205,61 points et gagne avec un point d'écart sur sa coéquipière Aliona Kostornaïa.

À la fin de , elle remporte le championnat de Russie junior avec 212,09 points. Aliona Kostornaïa est deuxième avec 211,51 points, et Stanislava Konstantinova troisième avec 206,27.

Kostornaïa (gauche) et Troussova aux Championnats du monde juniors 2018.

En , elle participe à ses premiers championnats du monde juniors. Lors de son programme libre, elle devient la première patineuse de l’histoire à effectuer deux quadruples sauts différents dans un seul programme. Elle remporte le championnat avec un total de 225,52 points[10],[11],[12]. Aliona Kostornaïa gagne l'argent avec 207,39 points, et la Japonaise Mako Yamashita le bronze avec 195,17.

Saison 2018/2019[modifier | modifier le code]

En , lors de son programme libre à l'étape du Grand Prix Junior en Lituanie, elle devient la première patineuse au monde à réussir un quadruple lutz en compétition[7],[13]. En remportant les étapes en Lituanie en septembre et en Arménie en octobre, elle, une fois de plus, se qualifie pour la finale du Grand Prix Junior, début décembre à Vancouver. Dans la finale, elle totalise 215,20 points et gagne la médaille d'argent derrière Aliona Kostornaïa avec 217,98.

Fin , à l'âge de 14 ans, elle participe à son premier championnat de Russie senior (adulte) et remporte l'argent avec 229,71 points. Sa coéquipière Anna Chtcherbakova décroche l'or en totalisant 229,78 points, soit sept centièmes seulement de plus que Troussova, et Aliona Kostornaïa gagne le bronze avec 226,54 points.

Début , Troussova remporte son deuxième championnat de Russie junior. Elle totalise 233,99 points. Aliona Kostornaïa est deuxième avec 230,79 points, et Anna Chtcherbakova troisième avec 223,97.

En , elle remporte ses deuxièmes championnats du monde juniors. Anna Chtcherbakova gagne l'argent avec 219,94 points, et l'Américaine Ting Cui le bronze avec 194,41.

Saison 2019/2020[modifier | modifier le code]

Troussova pendant le programme court du Skate Canada 2019.

Depuis la saison 2019/20, la jeune patineuse participe à des compétitions internationales seniors (adultes)[source secondaire souhaitée].

Elle commence la saison en septembre par une victoire (avec 238,69 points) au Trophée Ondrej Nepela, où elle arrive première au programme court et première au programme libre. La Japonaise Kaori Sakamoto prend la deuxième place avec 194,42 points, et la Sud-Coréenne Kim Ha-nul la troisième place avec 182,50 points.

Le , Troussova fait ses débuts à la compétition par équipes Japan Open[source secondaire souhaitée].

Fin octobre, au Skate Canada à Kelowna, elle fait ses débuts à la série Grand Prix ISU senior (adulte). Elle remporte cette étape du Grand Prix avec 241,02 points, puis la Coupe de Russie en novembre avec 234,47 points et se qualifie pour la finale du Grand Prix à Turin en décembre. À Turin, elle totalise 233,18 points et remporte la médaille de bronze. Aliona Kostornaïa prend la première place avec 247,59 points, et Anna Chtcherbakova la deuxième avec 240,92 points.

Fin décembre, elle remporte le bronze du championnat de Russie avec 226,34 points, derrière Anna Chtcherbakova avec 261,87 et Aliona Kostornaïa avec 259,83.

En , elle participe à son premier championnat d'Europe et remporte le bronze avec 225,34 points (derrière Aliona Kostornaïa avec 240,81 et Anna Chtcherbakova avec 237,76 points).

Elle devait participer au championnat du monde senior (adulte) prévu du 16 au 22 mars à Montréal, mais cette année-là, le championnat a été reporté en raison de la pandémie de Covid-19, puis annulé.

Le , Troussova annonce qu'elle change d'entraîneur et qu'elle quitte Eteri Tutberidze, pour l'ancien double champion olympique, Evgeni Plushenko[14].

Saison 2020/2021[modifier | modifier le code]

En , elle remporte le bronze du championnat de Russie avec un total de 246,37 points, derrière Anna Chtcherbakova avec 264,10 points et Kamila Valieva avec 254,01.

En mars 2021, à 16 ans, elle participe à son premier championnat du monde sénior et gagne la médaille de bronze, derrière Anna Chtcherbakova et Elizaveta Tuktamysheva[15]. Après le programme court, elle n'est que 12e, mais se hisse à la 3e place finale avec un programme libre, dans lequel elle ose cinq sauts quadruples en série, dont deux en combinaison. Elle a réussi trois quads : un quadruple flip, un quadruple lutz (en combinaison avec une triple boucle piqué) et un quadruple boucle piqué (en combinaison avec un euler et un triple salchow)[16].

Saison 2021/2022[modifier | modifier le code]

Au bout d'une année de contrat avec Evgeni Plushenko[14], elle retourne dans l'équipe de son entraîneur d'origine Eteri Tutberidze, aux côtés d'Anna Chtcherbakova (championne du monde 2021), Kamila Valieva (record du monde junior au championnat du monde junior 2020) et Aliona Kostornaïa (record du monde senior au grand prix final 2019).

Lors du Russian Test Skate 2021-2022, qui permet aux patineurs russes de présenter leur nouveau programme et éclaire la fédération de Russie sur la sélection des 3 athlètes pour les championnats d’Europe, Jeux olympiques et championnat du monde 2022, Alexandra réussit pour la première fois un programme libre sans faute avec 5 quads exécutés les bras en l'air. Les sauts exécutés sont un quad flip, un quad salchow, un double axel en combinaison avec un triple boucle piqué et un quad boucle piqué en 1re partie et 2 quad lutz dont un en combinaison avec un triple boucle piqué et un triple lutz en combinaison avec un triple salchow en 2e partie, ce qui la place techniquement au niveau du record du monde masculin.

Aux Championnats d'Europe de patinage artistique 2022 à Tallinn, elle remporte la médaille de bronze derrière ses compatriotes Kamila Valieva et Anna Chtcherbakova[17].

Lors des Jeux olympiques d’hiver 2022, Alexandra remporte la médaille d’argent grâce à un programme libre qui a totalisé un score de 177,13 points[18]. Elle est la première et seule femme de l’histoire du patinage artistique à avoir réalisé 5 quadruples sauts lors d’un seul et même programme aux Jeux olympiques. Frustrée de ne pas remporter la médaille d'or malgré cet exploit sportif, Troussova termine en pleurs et déclare : "Je déteste ce sport, je ne patinerai plus"[19]. Lors de la conférence de presse qui suivit, elle déclara avoir pleuré car cela faisait plusieurs semaines qu'elle était seule sans sa mère et son chien, et qu'elle n'arrêtait donc pas le patinage[20].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Troussova pendant le programme court de la finale du JGP 2017/18.
Compétition 2018 2019 2020 2021 2022 2023
Jeux olympiques d'hiver 2e
Championnats du monde CA 3e CI CI
Championnats d’Europe 3e CA 2e CI
Championnats de Russie 2e 3e 3e 1re F
Championnats du monde juniors 1re 1re CA CI CI
Grand Prix ISU 2017/18 2018/19 2019/20 2020/21 2021/22 2022/23
Finale du Grand Prix 3e CA CA CI
Skate America 1re CI
Skate Canada 1re CA CI
Coupe de Russie 1re 4e CI[21]
Trophée NHK F CI
Légende : F = Forfait ; CA = Compétitions annulées à cause de la pandémie de Covid-19 ; CI = Compétitions interdites aux athlètes russes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://tass.ru/opinions/8413425
    https://www.sports.ru/tribuna/blogs/figyrnoe/2863055.html
    https://www.sport.ru/figurnoe_katanie/v-pyatnitsu-russkaya-raketa-sotvorit-istoriyu-inostrantsy-prodoljayut-verit-v-/article476417/
  2. a b c et d « Alexandra TRUSOVA », Union internationale de patinage,
  3. « Patinage artistique – La Russe Shcherbakova sacrée championne du monde à 16 ans », sur L'Union (consulté le ).
  4. « Patinage artistique. La Russe Anna Shcherbakova sacrée championne du monde, à 16 ans », sur Ouest-France, (consulté le ).
  5. (en) « Sweet 16 as Shcherbakova leads Russian world figure skating sweep », sur Radio France internationale, (consulté le ).
  6. « Alexandra TRUSOVA Patinage artistique - Jeux Olympiques de Beijing 2022 », sur results.beijing2022.cn (consulté le )
  7. a et b « 24 heures chrono... - Edition du soir Ouest France », Ouest-France, (consulté le )
  8. « Alexandra Trusova quitte Eteri Tutberidze pour s'entraîner avec Evgeni Plushenko », L'Équipe, .
  9. (ru) « Александра Трусова: «Мне нравится, когда есть с кем соревноваться» », Fédération de patinage artistique de Russie,‎ (consulté le )
  10. « Alexandra Trusova réalise un record historique : 2 quadruples sauts différents dans un seul programme », France Info (francetv sport, sport.francetvinfo.fr), (consulté le )
  11. « Patinage artistique: A 13 ans, elle devient la première à réussir deux quadruples sauts », Le Matin (lematin.ch), (consulté le )
  12. « VIDEO. Cette patineuse de 13 ans réalise un exploit inédit », 20 Minutes (20minutes.fr), (consulté le )
  13. « Une adolescente russe entre dans l'histoire avec un quadruple lutz », L'ÉQUIPE - L'actualité du sport en continu (lequipe.fr), (consulté le )
  14. a et b (en) « Figure skater Alexandra Troussova set to team up with coach and olympic champion Evgeni Plushenko », sur Olympic Channel, .
  15. (en) « In dramatic ladies' event, Shcherbakova captures first worlds; tearful Tuktamysheva wins silver », sur Olympic Channel, (consulté le )
  16. (en) « As it happened: Figure Skating World Championships 2021 - Ladies' free », sur Olympic Channel, (consulté le ).
  17. « Kamila Valieva remporte son premier titre européen, triplé russe », L'Équipe, (consulté le ).
  18. « Individuelle femmes, Jeux olympiques Pékin 2022, Patinage artistique : calendrier et résultats », sur L'Équipe (consulté le )
  19. « JO : «Je déteste ce sport, je ne patinerai plus», la patineuse russe Trusova dévastée après sa médaille d'argent », sur LEFIGARO, (consulté le )
  20. « JO Pékin 2022 : Le clan russe entre détresse et coups de sang après le programme libre de patinage artistique », sur Eurosport, (consulté le )
  21. Le Grand-Prix d'Espoo remplace la Coupe de Russie en 2022.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :